CAN 2013 : les confrontations entre le Burkina Faso et ses adversaires du groupe C

361 3
Les étalons du Burkina

Malgré leur qualification bien fêtée pour la CAN 2013, les Etalons du Burkina doivent faire un bon résultat en Afrique du Sud pour se réconcilier véritablement avec leur public. Pour donner une idée, sur la confrontation  entre le Burkina Faso et ses adversaires, Burkina 24 revient sur les confrontations entre les Etalons et leurs adversaires que sont le Nigéria, la Zambie et l’Éthiopie.

Le premier adversaire du Burkina Faso à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 est le Nigéria. Après une absence en 2012 à la fête du football africain les Super Eagles ont à cœur de se racheter. Les Etalons doivent faire attention à cet ogre du football africain sans pour autant se laisser impressionner malgré un historique des confrontations défavorables aux Etalons. La première rencontre en CAN entre le Burkina et le Nigéria remonte à 1978 à Accra au Ghana. Le Burkina Faso à l’époque de la Haute Volta (logé dans le gourpe A en compagnie du pays organisateur, le Zambie et le Nigéria), avait perdu 4 à 2. Mais la première rencontre entre les deux équipes remontent à 1964. Les Super Eagles s’était imposé 6 à 1.

Lors de la CAN 1978, la Haute Volta battu par le Nigéria lors de son premier match affrontait  la Zambie pour sa deuxième sortie. La Haute Volta s’est inclinée 2 à 0. L’équipe voltaïque appelée en remplacement de la Côte d’Ivoire à l’époque n’avait pas suivi une vraie préparation. Mais en 1996, les Etalons  du Burkina Faso se qualifient pour la première fois à une CAN sur le terrain en terminant premier de son groupe lors des éliminatoires devant la Côte d’Ivoire et le Maroc sous la houlette de Idrissa Traoré dit Saboteur. Mais logé dans le même groupe que la Zambie, Kalusha Bwalya  éteint le rêve burkinabè de passer le second tour dès le premier match en s’imposant sur la marque de 5 à 1. Un épisode douloureux dans l’histoire du football burkinabè. Lire la suite sur sports.burkina24.com

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Il y a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre