SIAO 2012: Franck Zongo, un visiteur qui ne passe pas inaperçu

526 0
Le créateur de mode et style Franck Zongo, dans le pavillon Soleil Levant du SIAO. (Ph.B24)

Entre les pavillons et, à l’intérieur, entre stands d’exposition du 13e Salon International de l’artisanat de Ouagadougou, en ce 5e jour du salon, on croise des centaines de personnes dans une ambiance festive et de découverte. Des inconnus, souvent des connaissances. Mais impossible de les voir sans en parler ces visiteurs qui ne passent pas inaperçus pour une fois qu’ils ne sont pas dans leur peau de créateur dans un salon de créations. C’est bien le cas de ce jeune styliste et créateur de mode d’origine burkinabé et qui travaille dans la mode depuis cinq ans à Paris, Franck Zongo que nous avons rencontré entre deux pavillons.

Franck Zongo. Le nom est bien connu dans le milieu des stylistes et de la mode. Et celui qui le porte, avec son style vestimentaire qu’on lui connait, ne passe jamais inaperçu. Peut-être mieux connu en Europe que dans son propre pays, Franck  Zongo c’est d’abord ce jeune dont on ne résiste pas aux créations. Illustration, pour la CAN 2012, il fait une proposition à la Fédération Burkinabé de Football, qui l’accepte sans hésiter, pour habiller les Étalons de ces magnifiques costumes qui ont rehausser la fierté d’un peuple pour ceux qui défendent ses couleurs.

Les Étalons et le Président du Faso, habillés par Zongo design. (Ph. F. Zongo)

A Paris, plus précisément à Vitry, où il a son atelier, ses créations agrémentent les évènements modes, déclenchant souvent l’euphorie comme avec son défilé en ouverture de la Fête de la rose de Vitry. “A l’applaudimètre, il a dépassé la secrétaire nationale du PS, Najat Vallaud-Belkacem. Franck Zongo, créateur vitriot de 29 ans, a déclenché une vague de hourras samedi avec son défilé de mode en ouverture de la troisième Fête de la rose de Vitry”, écrivait Le Parisien.

Franck Zongo, en visite entre les expositions de créations au SIAO. (Ph.B24)

Le temps d’un échange entre deux stands, ce jeune Burkinabé qui a quitté son pays il y a de cela 12 ans nous a vite détrompé: il n’est pas au SIAO pour exposer. ” Je suis venu en visiteur et pour voir ce qui peut se faire en terme de création et vivre aussi les autres côtés du SIAO”. Plus intéressé par certains stands, comme celui de la Fondation Lukaré qui expose dans le designing mobilier et de la décoration, Frank Zongo nous ramène à son formation d’origine pour expliquer cet intérêt: “J’ai été formé en art décoratifs et pour moi tout ce qui est décoration intérieure est lié à la mode vestimentaire. Les deux s’entrecoupent, et moi je suis entre les deux en fait”.

En plus du stand de la fondation Lukaré dont les création en designing mobilier ne lui sont pas totalement inconnu pour avoir déjà travaillé avec le designer Inoussa Dao, le jeune créateur que nous avons suivi dans sa visite n’a pas manqué d’admiration pour les créations, vestimentaires et accessoires, de la délégation ghanéenne, de son avis “très abouties et très professionnelle comme travail”.

Dans le stand de l’Association Lukaré (Ph.B24)

Pour cet illustre visiteur dont la modestie force l’admiration de qui le connait déjà, c’est un Salon riche de belles créations. Mais surtout “des chose qui inspirent beaucoup déjà”, la preuve pour lui que son idée de la mode peut bien s’intégrer dans ce Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou qui pourrait le compter parmi les exposants à ses prochaines éditions.

Ce séjour au pays pour le temps de deux évènements majeurs, le SIAO et les Récréatrales est aussi une quête de visibilité auprès de ces compatriotes. Car, bien intégré dans le monde de la mode en Europe, Franck Zongo rêve aussi de pouvoir partager à ses concitoyens son idée de la mode, et d’ouvrir une boutique de «mode bio-éthique» au Burkina Faso.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *