Université de Ouagadougou : sit-in de 48 heures devant la présidence

128 0
La plaque indiquant l’entrée sud de l’Université de Ouagadougou (Ph : B24)

Malgré le mot du ministre de l’enseignement secondaire et supérieur, invitant les élèves et étudiants à se démarquer de la grève du 2 et 3 novembre. Nombreux sont ces élèves et étudiants qui n’ont pas marchandé leur présence à l’Université de Ouagadougou ce vendredi 2 novembre 2012, suite à l’appel de la coordination des élèves et étudiants, à observer 48 heures de grèves pour soutenir leurs camarades exclus  de l’Université de Koudougou.

Pour ces élèves et étudiants, la sanction infligée à ces étudiants est très à la fois sévère et injuste. Ils espèrent donc une réaction, de la part des autorités universitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre