Nord Kivu: un accrochage meurtrier entre les armées du Rwanda et de RDC à la frontière

148 0
Le colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l’armée congolaise. © AFP

Au moins un soldat congolais a été tué, ce samedi 3 novembre, au cours d’un accrochage entre des militaires congolais et rwandais dans la zone frontalière commune aux deux pays, dans le Nord-Kivu.

Selon le colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l’armée congolaise,  un commando congolais a été pris pour cible par des militaires rwandais alors qu’il refusait de s’arrêter, après avoir été surpris en territoire rwandais où il était allé acheter de la bière.

« Des soldats de l’armée congolaise qui étaient en reconnaissance ont tiré et ont blessé l’un de nos soldats. Dans un échange de tir, un groupe de soldats rwandais a réussi à tuer un militaire congolais. Ceci est l’un des actes de provocation de l’armée congolaise et de la RDC à l’égard du Rwanda», renchérit le général Joseph Nzabamwita,  porte-parole de l’armée rwandaise.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre