Candidature de François Compaoré en 2015: C’est un souhait pour nous de la diaspora

163 0
Ph.B24

Les jeunes de la diaspora soutenant la candidature de François Compaoré à l’élection de 2015 ont organisé une conférence de presse le samedi 03  à New York. Cette conférence fait suite à la déclaration qu’ils ont faite le mois dernier et qui a suscité  beaucoup de débats au sein de la diaspora.

De notre correspondant à New York

Avant tout commentaire il s’imposait à ces fans de François Compaoré de lever une équivoque quant aux réactions de certains internautes. Pour ces jeunes qui souhaitent la candidature de François Compaoré à la présidentielle de 2015, quoi qu’on dise ils ne peuvent que se présenter comme étant de la diaspora, n’en déplaisent à certains ; aussi ils ont choisi de lancer leur plateforme à partir de New York car la communication est moins chère.  Les trois conférenciers, à savoir Moumouni Karambiri, le porte-parole du groupe, Gautier Ouédraogo et Bandé Boukari représentant les membres signataires ont présenté tour  à tour aux journalistes présents le bien fondé de leur plate forme. C’est dans une salle sécurisée et  à huit clos que s’est tenue cette conférence de presse. On comptait parmi les invités les hommes de médias et quelques uns venus supporter l’initiative.

« Nous ne sommes pas un parti politique mais plutôt un fan club de François Compaore qui voit en lui des valeurs ; c’est un homme pétri d’expériences pour avoir travaillé pendant longtemps aux cotés du président ; il a aussi les atouts de pouvoir regrouper et écouter la jeunesse», ont’ils martèlé .

S’appuyant sur des exemples à travers le monde, les conférenciers ont voulu faire passer un message clair: «Cela n’est ni patrimonialisation du pouvoir ni monarchisation du pouvoir », car cela se fera de manière démocratique et par des votes et non un passage de pouvoir.  Ces cas de figure ont existé aux États-Unis d’ Amérique avec la famille Kennedy et aussi Bush père et Bush fils.

A la question de savoir s’ils sont en contact avec François Compaore, ils disent ne pas connaître personnellement l’intéressé ni être en contact avec lui; c’est après avoir mûri la réflexion qu’ils ont décidé  de l’endosser. « Cela n’est qu’un souhait et il lui en revient d’en décider » disent’ ils.

De l’avis des conférenciers qui se veulent bien rassurant, une candidature de François Compaoré ne suscitera pas des émeutes. « Vous serez surpris de voir que cette élection regroupera le plus de votants qu’il n’ait jamais eu dans notre pays » ont ils laissé entendre.

Alors qu’à l’heure actuelle la question qui préoccupe au sujet de la diaspora reste celui du droit de vote pour cet important groupe de citoyens burkinabé, ces jeunes de la diaspora rassurent qu’à côté de ce souhait de la candidature de François Compaoré des démarches ont étés entreprises pour que ce droit de vote de la diaspora soit effectif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre