Elections couplées de décembre 2012: Le CSC fixe les dernières règles

133 0
La présidente du CSC et les partis politiques affutent leurs
armes pour la réussite de l’échéance électorale © BURKINA 24

La campagne électorale pour les élections couplées du 2 décembre 2012 s’ouvre officiellement le 17 novembre à 00h. Dans le but d’assurer le pluralisme et l’équilibre de l’information en cette période, le Conseil supérieur de la communication (CSC), a entrepris des rencontres avec les acteurs du processus. Le jeudi 8 novembre 2012, les dirigeants ou représentants des partis ou regroupements politiques,  ont assisté au tirage au sort pour l’ordre de passage dans les médias publics.

Dans son exposé, madame Béatrice Damiba, Présidente du CSC confie que « les élections sont des étapes décisives dans l’évolution politique d’un pays et suscitent dans tous les Etats du monde de grandes tensions sociales qu’il convient de prévenir ». Raison pour laquelle le CSC rencontre ses partenaires privilégiés du processus une fois de plus.

Cette année, des innovations ont été apportées par le CSC au niveau du mode de tirage et de la couverture médiatique. Pour la dernière, en plus de la prise en compte des médias confessionnels cette année pour couvrir les élections, 5 médias en ligne participeront. Le tirage au sort pour l’ordre de passage était électronique. Les partis en lice savent maintenant leur ordre de passage dans les différents médias publics.

En tout 113 médias de toute typologie (presse écrite, radio, télé) assureront la couverture médiatique. Seront mis à leur disposition à titre de subvention de l’Etat, 75 millions de F CFA.

Un certain nombre de décisions ont été prises par le CSC pour réglementer les médias publics comme privés. Elles précisent que les médias publics et privés sont tous tenus au respect de la règle de pluraliste et d’équilibre de l’information et de celle d’équité dans le traitement de l’information électorale.  Aussi pour la bonne utilisation de la subvention de l’Etat pour ces élections.

Pour les émissions qu’il parraine, le Conseil a opté pour la juxtaposition du discours électoral. Le parti politique qui bénéficie d’une plage horaire ou d’un espace journal peut s’adressera à ses potentiels électeurs pour les législatives que pour les municipales.

Sont en lice Pour ce scrutin, 74 partis pour les législatives et  88 pour les municipales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre