4 ans du drame de Boromo : Le message du ministre des Transports

262 0
Maître Gilbert G. Noël OUEDRAOGO

Le 15 novembre 2008 à 15 km de Boromo, un accident de la circulation a causé la mort de 69 personnes. En mémoire de ces victimes de la route et pour sensibiliser les Burkinabè sur la prudence en circulation, le gouvernement organise depuis 2009 la Journée nationale de sensibilisation sur la sécurité routière. Dans ce message, le ministre des Transports, Gilbert Noël Ouédraogo, appelle à plus de responsabilité et de vigilance sur les routes. 

Le thème de cette année

“En ce jour, 15 novembre 2012, notre pays commémore pour la quatrième fois consécutive, la Journée Nationale de Sensibilisation sur la Sécurité Routière sous le thème « Sécurité routière, tous responsables !».

Pour mémoire

Quatre années nous séparent en effet de cette journée funeste du samedi 15 novembre 2008 où, à une quinzaine de kilomètres de Boromo, dans la Province des Balé, un grave accident de la circulation est survenu, faisant soixante-neuf (69) morts, trente-cinq (35) blessés et d’énormes dégâts matériels. Ce fût l’accident le plus dramatique que notre pays ait connu.

Au regard des conséquences dommageables de cette hécatombe et pour une sensibilisation permanente sur les dangers de l’insécurité routière, le Gouvernement a décidé de faire de la journée du 15 novembre de chaque année, une journée nationale du souvenir et d’alerte générale pour le respect du code de la route.

Au fil des éditions

En rappel, la première édition a été commémorée le 15 novembre 2009 à Boromo sous le thème «Contre l’insécurité routière, mobilisons-nous ». Le thème retenu pour la deuxième édition était «Promouvoir le civisme dans la circulation routière» et celui de la troisième édition, «S’éduquer mutuellement pour mieux circuler».

Il s’est agi pour le Gouvernement, de marquer sa ferme volonté d’inverser la courbe fortement ascendante des accidents de la circulation sur le territoire National, en impliquant tous les acteurs de la sécurité routière et toutes les populations des villes et des campagnes dans une lutte synergique contre ce fléau destructeur.

“Soyons vigilants !”

Aussi, je vous invite en cette journée commémorative, à prendre part activement aux activités thématiques organisées pour notre information, notre formation et notre protection.

Ayons toujours une pensée pieuse pour l’ensemble des victimes des accidents de la circulation dont le deuil est une invite constante à nous rappeler que notre vie est un bien inestimable.

Soyons vigilants !”

Le ministre des Transports, des postes et de l’économie numérique

Gilbert Noël N. Ouédraogo

NDLR : Le titre et les intertitres sont de Burkina 24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre