Politique au Faso : Dick Marcus entre dans la danse

218 0
Dick Marcus estime qu’il faut à la fois critiquer et agir (Ph : Lefaso.net)

Dans quelques jours, l’ensemble du Burkina Faso rentrera dans le cycle fébrile des élections couplées législatives-municipales. Les politiques s’enverront des bâtons verts. Les citoyens, en surface, regarderont et jugeront au soir du 2 décembre prochain. Mais qu’ont fait les artistes de notre pays, ou que font-ils, ou mieux encore, que feront-ils quand tout ce monde s’excite ? Dick Marcus, lui, a déjà répondu à la question pour sa part. 

Le sens de l’engagement de Dick Marcus

Pour les prochaines élections cumulées législatives-municipales, l’un des ténors de la scène musicale nationale, en l’occurrence Dick Marcus, a décidé de passer le cap de la dénonciation et de s’afficher aux côtés d’un parti politique d’opposition. S’étant inscrit sur la liste de l’Union pour la Renaissance Démocratique/Mouvement Sankariste (URD/MS), à Dori, l’artiste affirme avoir franchi le Rubicon pour en appeler les populations à sanctionner objectivement les actions des politiques.

Il ne pense pas battre assidûment campagne pour obtenir un poste à l’Assemblée Nationale ou dans une mairie quelconque, mais le combat de Oumarou Dicko (l’artiste à l’état civil), est de mener une série de concerts dans sa circonscription pour sensibiliser les populations. Pour lui, il ne suffit pas de rester dans sa coquille et de jeter des boutades aux hommes politiques en menant des critiques véhémentes, mais il faut rentrer dans la danse pour avoir voix au chapitre.

Lire la suite de l’article sur le site spécial Elections couplées 2012. 

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre