CEPI/Nahouri: “Nous n’avons pas de difficultés majeures”

160 0

Depuis le 30 octobre 2012, les listes électorales de la province du Nahouri sont publiées dans les différentes commissions électorales communales indépendantes (CECI), c’est ce que nous a confié le président de la commission provinciale indépendante (CEPI) du Nahouri, M. Aouporé Akouérabou,  le jeudi 22 novembre 2012 à Pô. Pour l’heure aucune réclamation liée à cette publication n’a été signalée. Toutes les listes électorales sont affichées. Seuls des pertes de cartes d’électeurs et des requêtes de transferts d’électeurs d’une localité à une autre sont légions. Ces transferts concernent majoritairement les fonctionnaires nouvellement affectés dans la province. Quant aux pertes de cartes, il a relevé que la commission électorale nationale indépendante (CENI) produit à cet effet des duplicata.

Le Nahouri compte cinq (05) communes à savoir Guiaro, Pô, Tiébélé, Zecco et Ziou. Selon la CEPI, trois cent quinze (315) postes de conseillers municipaux sont à pourvoir pour deux mille neuf cent soixante (2960) candidats issus de neuf (09) partis ou formations politiques. Cependant, les listes électorales de la commune rurale de Guiaro ont été toutes invalidées pour tous les partis. Ces invalidations de listes sont dues à des irrégularités constatées. Par conséquent, les élections municipales du 2 décembre ne pourront pas s’y tenir, a soutenu le président de la CEPI Nahouri. La bataille pour les deux sièges à l’Assemblée nationale pour la province concerne dix huit (18) partis ou formations politiques. Cinquante quatre mille cent soixante quatre (54164) électeurs sont inscrits sur les listes électorales et voteront dans deux cent quatre (204) bureaux.

Les membres de la CEPI Nahouri affirment ne pas avoir de difficultés majeures, sauf qu’ils déplorent le fait que la CENI ne leur a pas transmis les spécimens des différents partis ou formations politiques en lice. Aussi, sont-ils dans l’attente d’isoloirs pour les localités ne disposant pas de bureaux de vote couverts.

Tout comme dans la province du Zoundwéogo, le Nahouri a déjà réceptionné le matériel technique de retransmission pour la nuit électorale.

Service d’Information du Gouvernement

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre