Près de 400 victimes de la traite des enfants sauvés à travers le Burkina Faso

249 0

 

près de 400 enfants victimes de trafic au Burkina

OIPC-INTERPOL a publié ce 22 Novembre, un communiqué de presse, faisant état de près de 400 enfants victimes de trafic, qui  ont été secourues à la suite d’une opération menée par la police du Burkina Faso et coordonnée par INTERPOL.

« L’opération Tuy », du nom de l’opération de lutte contre la traite des enfants  impliquant quelque 165 agents de police, ainsi que les fonctionnaires de la douane, les services sociaux et de santé et coordonnée par INTERPOL,  qui visait Tuy (l’épicentre de l’opération), des sites à Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Houndé, a permis de de retirer près de 400 enfants (306 garçons, 81 filles et 05 enfants de nationalité étrangère) de 5 à 18 ans de la traite et l’arrestation de 73 personnes au Burkina Faso.

«Ce fut la plus grande opération de ce genre menée au Burkina Faso et soutenue par INTERPOL et son succès est le résultat direct de l’engagement et le soutien du gouvernement, la police et d’autres organismes», a déclaré Henri Guida Blemin, officier spécialiste de la traite et sous- directeur trafic des êtres humains au secrétariat général OIPC –Interpol. « La traite des enfants est un acte criminel. Et nous allons toujours accompagner le Burkina dans cette lutte pour éradiquer le phénomène », a t-il conclu.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *