Campagne électorale: La presse dans la danse, les partis politiques à la traîne ?

271 0

Convaincre un citoyen à rejoindre son camp ou à adhérer à son point de vue se révèle parfois fastidieux. Lorsqu’il s’agit de le convaincre à adhérer à ses idéaux politiques, les choses peuvent se compliquer davantage. Dans le cadre des élections couplées législatives-municipales 2012, le Conseil Supérieur de la Communication a offert un plateau judicieux sur les antennes de notre « Chaîne au cœur des grands évènements » (TNB).

Après les journaux télévisés de 13h15, les partis politiques sont invités à passer devant des journalistes pour répondre à une série de questions qui sont sensées leur permettre de se faire mieux découvrir par leur électeurs, surtout pour les jeunes partis qui prennent part à ses différentes compétitions politiques. Le principe de cette rencontre est la plus simple et les questions posées vont de la présentation du programme du parti aux actions menées sur le terrain de campagne.

Ce qui semble simple s’avère parfois, très laborieux pour certains partis. Nombreux sont ceux-là qui ne prépare pas assez leur intervention. Il n’est pas rare de constater des responsables de partis avancer des faits auxquels ils ont du mal à donner des éclaircissements. D’autres poussent le bouchon tellement haut qu’ils pataugent dans des accusations ou des dénonciations invérifiables pour le commun des potentiels électeurs. Ces sorties hasardeuses contribuent à les enfoncer, sans qu’ils ne le sachent, dans l’oubli de l’électeur qui souhaitait leur accorder sa voix.

Un autre fait remarquable est l’absentéisme de nombreux responsables de partis. Il n’est pas rare de constater des partis annoncés mais qui ne daignent pas se présenter à ce qui devrait être un tremplin pour eux.

Dans la presse écrite, des pages blanches sont parfois présentées comme l’emplacement que devraient occuper les informations émanant de certains partis en compétition. Là encore, cela dénote de leur non préparation à cette compétition. Certains partis ne font même pas l’effort d’approcher les différents organes de la place pour leur remettre leur programme de campagne afin que ces derniers viennent couvrir leurs actions de terrain.

Il ne sera donc pas dit que la presse n’a pas fait son travail. Il sera simplement dit que nombreux partis n’ont pas su rentrer dans la danse.

Rialé

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre