Festival : Le FITMO/FAB, une 13e édition sans son fondateur

389 2
Les comédiens ont montré leur talent tout au long de cette fête du théâtre. (Ph.B24)

Le Festival International de Théâtre et de Marionnettes de Ouagadougou/Festival des Arts du Burkina (FITMO/FAB), évènement majeur de la sphère culturelle au Burkina Faso, s’est tenu du 22 au 27 novembre 2012 à Ouagadougou, et dans d’autres villes du Burkina Faso, sous le thème « Education artistique et développement culturel en Afrique ». Une édition sans Jean-Pierre GUINGANE.

Cette édition a été la 13e du genre de cet évènement fondé par feu le Pr Jean-Pierre GUINGANE. Elle s’est tenue donc sans son fondateur qui a rendu l’âme en janvier 2011. Ce décès n’a pas entamé l’ardeur de ses « fils » qui ont décidé de continuer l’œuvre de leur  prédécesseur. Pour cela, ils se sont lancé dans cette épreuve d’organisation avec des moyens limités.
 La fête du théâtre version FITMO/FAB, à Ouagadougou, a vu la participation de nombreux pays comme la République Centrafricaine, le Niger, le Togo, le Mali, la France, la Tunisie, de la Suisse, du Bénin, du Cameroun et du Burkina Faso. Différents spectacles de théâtre, de marionnettes et de danse ont ainsi sillonné différentes villes du pays : Zorgho, Tenkodogo, Kombissiri, Kaya, Pô, Koudougou, Ziniaré, et des arrondissements de Ouagadougou dont Nongr-Massom. A l’université de Ouagadougou, s’est tenu, le 26 novembre, le colloque sur le thème du festival.
Au cours de cette édition, et pour la première fois en Afrique, a eu lieu la rencontre des représentants de l’Institut International de Théâtre.  Venus de la Corée, du Nigeria, de l’Allemagne, de la France, des Philippines, du Soudan, ces responsables se sont entretenus sur leur métier commun : le théâtre.
Pour ne pas oublier de là où ils viennent, les organisateurs ont tenu à rendre un hommage à leurs devanciers disparus ces dernières années : Amadou Achille Bourou, Sotigui Kouyaté, Bienvenu Bonkian,  Hubert Kagambéga, Alfred Dogbé (Niger) et Jean-Pierre Guingané. Une exposition sur les écrivains et hommes de théâtre africain est venu soutenir ce volet du festival.
Fidèle à sa vocation sous-régionale, le FITMO/FAB se tiendra dans trois autres pays que sont  le Mali du 29 au 03 décembre (Bamako, de Kati et Koulikoro), au Niger du 06 au 10 décembre (Niamey) et au Togo du 12 au 17 décembre (Lomé et Dapaong).
Rialé

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre