Bilal Ag Acherif sur RFI: «Aqmi ne constitue pas une organisation avec qui on peut négocier»

364 0
Bilal Ag Achérif, chef de la rébellion touarègue du MNLA. AFP PHOTO/AHMED OUOBA

Dans un entretien accordé à RFI, le leader des rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), Bilal Ag Acherif a déclaré que: “Aqmi ne constitue pas une organisation avec qui on peut négocier de quoi que ce soit, parce que c’est une organisation étrangère, constituée d’étrangers, qui est venue d’ailleurs”.

Bilal Ag Acherif  souhaite ainsi, que le statut de l’Azawad soit connu dans un cadre de négociations politiques, et dès lors,  les Azawadiens  prendront en charge la sécurité de leur territoire dans un cadre global, qui implique effectivement, la Cédéao et la communauté internationale. Pour lui, “il est urgent et nécessaire de renforcer la capacité des forces militaires du MNLA, de leur donner les moyens pour être à la hauteur des enjeux sécuritaires dans la région”.

 



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *