Crise malienne: le chef de la diplomatie à Ouagadougou pour discuter avec le MNLA et Ansar Dine

Tieman Coulibaly , (g), reçu par Blaise Compaoré à Ouagadougou, le 3 novembre 2012. AFP PHOTO/AHMED OUOBA

Une délégation officielle du pouvoir malien conduite par le ministre malien des Affaires étrangères, Tieman Coulibaly, est à Ouagadougou pour entamer ce mardi des pourparlers avec deux groupes armés présents dans le nord du pays, les indépendantistes du MNLA et les islamistes d’Ansar Dine.

Sur invitation du médiateur Blaise Compaoré, la rencontre devra déboucher sur une proposition de cessation complète des hostilités entre partie malienne et mouvements armés, en contrepartie de quoi les acteurs doivent accepter la réunification du territoire et le renoncement à la charia, ce qui permettra de définir un agenda politique de négociations. « Il ne s’agit pas encore de négociations mais d’un dialogue préliminaire », assure un proche du médiateur.

Le président malien Dioncounda Traoré en visite au Niger, a confirmé que « une délégation malienne se rendra à Ouagadougou pour voir les préalables d’un dialogue entre le Mali et certains groupes qui opèrent au Nord, qui ont manifesté mais désirent entrer en négociation avec les autorités maliennes. Il y a deux groupes qui n’ont jamais envoyé aucun signal laissant supposer qu’ils étaient prêts à négocier. Mais il y a ceux qui sont prêts à négocier. Bien entendu, nous sommes prêts également à nous asseoir autour d’une table avec eux et à parler avec eux ».



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page