Scrutin du 2 décembre 2012: Bilan satisfaisant pour l’ADF/RDA

159 0
Zakaria Tiemtoré, directeur national de campagne de l’ADF/RDA (Ph : Sidwaya)

Les élections couplées législatives et municipales se sont déroulées le 2 décembre dernier. Les résultats provisoires proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en deux (2) temps donnent déjà un aperçu de la composition de l’hémicycle. L’heure étant au bilan, le parti de l’éléphant   a convié les médias ce samedi 8 décembre 2012 à Ouagadougou.

L’Alliance pour la démocratie et la fédération – Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA), parti de la majorité présidentielle, a augmenté le nombre de ses élus. Aux législatives de 2007, le parti avait 14 élus et compte 18 pour 2012 selon les résultats de la CENI. Ce score pour le Directeur national de campagne du parti, Zakaria Tiemtoré, est à féliciter. Pour lui, seul le ADF-RDA a augmenté le nombre de ses députés parmi les partis qui avaient déjà pris part à un scrutin. Les autres ont soit stagné ou simplement régressé.

Des fraudes à l’arrondissement 4 au Kadiogo

Durant le scrutin, le parti a fait des constats. Il s’agit des retards dans l’ouverture de certains bureaux de vote et le non déploiement du matériel électoral à temps.  Le parti de Me Gilbert Ouédraogo dénonce des cas de fraudes dans l’arrondissement 4 au Kadiogo. Aussi, des militants de leur parti n’ont pas eu accès à des bureaux de vote lors des dépouillements. D’autre ont même été tabassés et mis hors de certains bureaux de vote.

Au niveau de Ouahigouya, le parti s’étonne de ne pas avoir assez de conseillers municipaux avec 16.000 voix tandis que les concurrents en totalisent 12.000. En bon démocrate, le parti compte user des voix légales pour se faire entendre.

L’ADF/RDA se dit 2e force politique du Burkina

Le parti n’est-il pas déçu de son score vu son ancienneté et surtout qu’il a été dépassé par un nouveau venu en l’occurrence l’Union pour le changement (UPC) ? « Il n y a pas de place à la déception car nous devons tenir compte du contexte », répond Zakaria Tiemtoré. Il ajoute qu’en termes de suffrage, l’ADF-RDA compte 338.970 voix, donc la seconde force politique après le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Par ailleurs, le parti de l’éléphant  apprécie les bonnes conditions de déroulement du scrutin. A cet effet, il félicite la CENI pour le travail abattu malgré ces incidents isolés. Et remercie l’ensemble des électeurs qui ont porté leur confiance en eux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre