A Koudougou, la nation burkinabè rend hommage à son premier Président

731 0
La tombe de Maurice Yaméogo, avec la gerbe de fleurs posée ce lundi matin. (Ph.B24)

Le premier ministre Luc Adolphe Tiao a procédé ce lundi matin au dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du premier président du Burkina Faso, natif de Koudougou. Un geste en hommage à celui qui, le 5 août 1960 a proclamé l’indépendance de la Haute Volta, aujourd’hui Burkina Faso.

L’indépendance du Burkina Faso et avant elle la proclamation de la République de Haute Volta évoque le souvenir particulier d’un homme: Maurice Yameogo, premier Président de la Haute Volta indépendante. A la veille de la commémoration de la date anniversaire de la proclamation de la République de Haute Volta, un hommage a été rendu à celui qui a dirigé le pays pendant six ans avant de s’éteindre le 15 septembre 1993.

Au cours d’une cérémonie au sein de l’ancien palais présidentiel et devant la famille originelle, le premier ministre Luc Adolphe Tiao a procédé au dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe où repose Maurice Yameogo. Au dire de Salvador Yaméogo, fils de l’ancien président et représentant la famille, l’homme est devenu le père de toute la nation depuis la date de proclamation de l’indépendance.

Devant la tombe de Maurice Yameogo, le premier ministre au milieu aux côtés d’autres officiels et d’un membre de la famille Yaméogo. (Ph.B24)

Et s’il est une image que l’on peut retenir des multiples facettes de la figure de Maurice Yameogo, c’est selon son fils, celui “d’un patriote, quelqu’un qui aimait éperdument son pays et qui s’est investi avec les moyens de bord pendant ses deux mandats pour le meilleur de ce pays”.

Si chaque commémoration de l’indépendance du Burkina Faso est l’occasion de rentre l’hommage au père de la Nation, cette 52e anniversaire de l’indépendance l’est d’autant plus qu’elle a lieu à Koudougou, terre natale du premier président. Toutes les festivités de cette anniversaire portent ainsi en elles un hommage à cet homme, avec des cérémonies expresses, comme l’inauguration du monument et celle du dépôt de la gerbe de fleurs ce lundi matin.

 

 



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *