Le CSC suspend “Le Quotidien” pour 7 jours

156 0

Le Conseil supérieur de la communication (CSC), par une décision prise le 13 décembre 2012, a  suspendu le quotidien burkinabè d’informations générales, “Le Quotidien”, pour une durée de 7 jours, soit du 17 au 23 décembre 2012. La raison de cette suspension est la publication “d’images choquantes” dans la parution du 26 novembre dernier par le journal. Ces images dites “choquantes” ont présenté le corps d’une personne brûlée pour cause d’essence.

Nous avons publié cette photo à titre de sensibilisation de la population sur les dangers de la vente de l’essence aux bords des voies“, a expliqué l’un des journalistes de ce quotidien joint par Burkina 24. Ce dernier dit d’ailleurs ne pas comprendre cette décision car le CSC a convoqué le journal le 7 décembre dernier pour les entendre. Le Conseil a alors indiqué vouloir seulement  sensibiliser les rédacteurs sur les dangers de la publication de telles images. La décision qui est tombée le 13 décembre est perçue donc avec surprise.

Incroyable! pendant que nous célébrons ce jour le 14e anniversaire de l’assassinat de notre confrère, supprimé pour ses idéaux, le CSC (Conseil supérieur de la communication) vient de mettre en cause un de ses acquis en suspendant Le Quotidien pour 7 jours”, a écrit le secrétaire de rédaction du journal sur sa page Facebook. Curieuse coïncidence en effet, car cette décision a été prise le jour même où l’ensemble de la presse burkinabè commemorait l’assassinat de Norbert Zongo. Dans tous les cas, la photo qui a valu la suspension du journal circule finalement sur Facebook.

Cette suspension de 7 jours du journal “Le Quotidien” par le CSC intervient quelques semaines après l’emprisonnement du directeur de publication de “L’Ouragan”  et la suspension de son journal.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre