Coup de cœur : Voici un citoyen responsable !

292 0

Assurément, les choses changent de plus en plus au Faso. Après les partis politiques qui préfèrent saisir systématiquement le sage arbitrage de la Justice burkinabè à l’imprévisible décision de la rue pour exposer leur grief électoral, il s’en trouve des citoyens qui se responsabilisent.

Le règne du concret sur la rumeur

En effet, à la base de l’annulation du scrutin municipal à l’arrondissement 4 de Ouagadougou, se trouve la plainte individuelle d’un Burkinabè. Au lieu d’aller crier son amertume parmi sa femme et ses enfants et contribuer ainsi à grossir le ventre des rumeurs savoureuses mais inutiles, il s’est porté devant la Justice pour exposer ce qu’il a considéré comme une entorse à la loi.

Mettre la Justice burkinabè  face à ses responsabilités

Il fait le bonheur du Premier ministre Luc Adolphe Tiao, lui qui demandait aux citoyens de dénoncer avec des preuves à l’appui. Ce monsieur suit aussi le mot d’ordre de Zéphirin Diabré, lui qui disait que même si la Justice burkinabè a mauvaise presse, qu’on la mette face à ses responsabilités devant l’histoire et la nation. Un geste à épingler sur le tableau du mois de la citoyenneté 2012 !

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre