Assassinat de Norbert Zongo: le lieu du drame désormais marqué d’une plaque

122 0

A Sapouy, le lieu du drame qui a coûté la vie à Norbert Zongo et ses compagnons, est désormais marqué d’une plaque. Une cérémonie de fixation de cette plaque a constitué ce jeudi,  la fin de la 14ème commémoration de l’assassinat du journaliste d’investigation.

A environ 2km à la sortie de Sapouy, la plaque est fixée exactement au lieu où Norbert et ses trois compagnons d’infortune ont été assassinés et porte cette inscription: “ici est tombé ce grand journaliste d’investigation”. Si comme constaté dans ce slogan de commémoration,Le temps passe, l’injustice demeure”, du côté de ceux qui sont mobilisés pour que justice se fasse, c’est une bataille de gagné. « Nous avons gagné, en ce sens que, ce lieu fut marqué, et nous pouvons dire qu’un autre paragraphe du drame de Sapouy vient d’être écrit », a affirmé Mr Meda, directeur de pilotage du centre de presse Norbert Zongo.

Cet hommage à l’illustre journaliste a vu la touche spéciale de Gédeon Vink et du jeune artiste graphiste  Beris. On y perçoit une image de Norbert, une plume crachant du sang, de même que cette inscription « Ici est tombé ce grand journaliste Norbert Zongo ».

Ce dernier acte des activités commémoratives des 14 ans d’assassinat de Norbert Zongo est la réalisation d’un projet de longue date: marquer le lieu du drame par une plaque. C’est en 2000 que le projet a vu le jour avec le Collectif contre l’impunité. Mais comme toujours, il y a que cela dérangeait des personnes. Le jour J, le convoi devant se rendre pour l’implantation de la plaque fut arrêté à 5 kilomètres de Sapouy. Aucune raison avancée, juste que l’instruction était venue de Ouagadougou. Le projet fut un échec.

Une grande foule a été témoin du geste de pose de la plaque sur le lieu du drame.

Ce jeudi 20 décembre, ils ont été nombreux à marquer, de par leur présence, la mémoire de ce grand homme. Selon Valian, un slameur qui était de la partie, « Les morts n’attendent pas qu’on les pleure, mais qu’on les honore ». Norbert doit rester gravé dans la mémoire des Burkinabé, et même de tout le monde entier. Et ce geste de marquage du lieu du drame participe de l’engagement pour la justice sur l’affaire Norbert Zongo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre