Respectives 2012: Les grands moments de l’année sportive

713 0

L’année sportive au Burkina Faso a été marqué en 2012 par ce qui est devenue désormais une habitude à savoir l’élimination dès le premier des Étalons qui a conduit à un bouleversement à la tête de la Fédération burkinabè de football et aussi de l’encadrement technique. Les basketteurs se sont eux qualifiés pour la première fois à l’Afrobasket, un exploit digne de figurer parmi ces grands moments de l’année sportive 2012.

Janvier 2012 : les Etalons du Burkina sont éliminés une nouvelle fois de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) tenue en Guinée Equatoriale et au Gabon. Le Burkina Faso, logé dans le groupe B en compagnie de l’Angola, la Côte d’Ivoire et le Soudan, termine la compétition avec trois défaites en trois matches. Le Burkina Faso inscrit deux buts grâce à Alain Sibiri Traoré contre l’Angola (2-1) et Issiaka Ouédraogo contre le Soudan (2-1). A la suite de cette débâcle, Sita Sangaré est porté président à la tête de la fédération burkinabè de football (FBF) en remplacement de Zembendé Théodore Sawadogo. Dans la même foulée, Paul Put et Sidi Napon remplacent Paulo Duarte à la tête de l’encadrement technique des Etalons.

Août 2012 : le Rail Club du Kadiogo (RCK) remporte la Coupe du Faso 2012 en battant en finale l’ASFA Yennenga sur la marque de 2 à 0. L’entraîneur de l’ASFA Yennenga l’Ivoirien Maxime Gouaméné est limogé, remplacé par le Malien Cheich Omar Koné qui permet aux « jaune et vert » de remporter le championnat national pour la quatrième fois. L’ASFA Yennenga et le RCK représenteront le Burkina en Ligue des champions d’Afrique et en Coupe de la confédération.

Juillet 2012 : Les Étalons basketteurs obtiennent une qualification historique à l’Afrobasket 2013 qui doit se tenir à Abidjan en novembre 2013 dans un tournoi en aller retour contre le Togo. Au premier match, le Burkina Faso mené par Moussa Ouattara, Jean Victor Traoré, Moussa Sawadogo s’impose par le score 74#57 avant de perdre 59#68. Malgré la défaite au deuxième match, les Étalons se qualifient pour la première fois de leur histoire. Dans cette même discipline, l’AS SONABHY succède à l’EFO au palmarès du championnat national un mois plus tard.

Juillet 2012 : le Burkina Faso participe aux jeux olympiques de Londres avec cinq athlètes que sont Adama Ouédraogo, Angélica Ouédraogo (natation), Sévérine Nebié (Judo), Gérard Kobiané, Marthe Koala (athlétisme). Ces derniers rentrent bredouilles de cette compétition. Une fois de plus, le Burkina ne gagne pas de médailles à cette compétition.

Novembre 2012 : Les Étalons du Burkina Faso se qualifient de justesse pour la CAN 2013 en Afrique du Sud en battant la Centrafrique sur la marque de 3 à 1 au Stade du 4 août de Ouagadougou. Moumouni Dagano et Alain Traoré grâce à un doublé permettent aux Étalons d’obtenir la qualification après la défaite au match aller (1-0). Alain Traoré auteur du but de la qualification dans les arrêts de jeu est désigné meilleur footballeur burkinabè évoluant en équipe nationale à travers le trophée « Etalon d’Or » qui était à sa première édition. Le tirage au sort de cette CAN 2013 place le Burkina dans le groupe C en compagnie du Nigéria, la Zambie championne d’Afrique et l’Ethiopie. Alors que l’équipe burkinabè se prépare pour la CAN 2013, la FIFA a retranché trois points au Burkina pour avoir aligné Hervé Zengué lors du match qui l’a opposé au Congo en juin 2012.



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *