Mairie de Ouagadougou : Le dernier au revoir de Simon Compaoré

735 0
-

Avril 1995- janvier 2013, voici  17 ans que  Simon Compaoré a passé à la tête de la mairie de Ouagadougou. 17 années de labeur qu’il a closes par une cérémonie d’au revoir le jeudi 3 Janvier 2013 à la place de la nation, lieu où il a été conduit pour la première fois aux rennes de la commune. Cette cérémonie s’est déroulée en compagnie de personnalités politiques, coutumières ainsi que les populations sorties nombreuses  pour dire au revoir au bourgmestre.

« Aujourd’hui je mets un terme à ma participation directe à la gestion de la ville de Ouagadougou, tout en restant un citoyen qui compte exprimer  sans détour ses idées , ses convictions et ses valeurs , un citoyen qui sera toujours prêt à apporter sa contribution dès lors que cela sera nécessaire ». Tels ont été les propos d’au revoir  du maire sortant de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré.

C’était au cours d’une cérémonie à la Place de la nation le 3 janvier 2013. De nombreuses personnalités sont venues témoigner leur reconnaissance aux efforts du maire sortant de la capitale. Parmi elles, Me Pacéré Frédéric Titinga, le Larlé Naba, le ministre Assimi Koanda,  des représentants des jeunes, des commerçants, des anciens et  de nombreuses personnes composées des policiers de  municipalité, des sapeurs pompiers, de la brigade verte et

Le maire Simon Compaoré a dit au revoir à ses administrés (Ph : B24)
Le maire Simon Compaoré a dit au revoir à ses administrés (Ph : B24)

autres.

Tous ont salué les efforts de celui là qui a été 17 ans durant aux commandes de la commune de  Ouagadougou. Une rue  d’ailleurs portera dans les jours à venir le nom de Simon Compaoré, a annoncé Maitre  Pacéré Titinga.

Bilan en chiffres

 Simon Compaoré a saisi l’occasion pour rappeler  le bilan de ses trois  mandats. 86 914 000 000 de F CFA représentant les montants cumulés des investissements consacrés à l’aménagement urbain dont 25 992 000 000 de F CFA  au titre des fonds propres et 60 922 000 000 de F CFA provenant des financements extérieurs,  a révélé Simon Compaoré.

Il a souligné  que des acquis ont été engendrés avec des moyens modestes  parmi lesquels nous pouvons citer l’aménagement de Ouaga 2000, des échangeurs, de ZACA et bien d’autres.

 Des échecs ont aussi été au rendez-vous tout au long de son   mandat. Le maire sortant de la ville de Ouagadougou a rendu un vibrant hommage au président du Faso,  Blaise Compaoré pour la confiance à son égard. Des  hommages ont été  également rendus aux différents partenaires financiers, aux différents gouvernements  qui se sont succédé au Burkina Faso, à ses  prédécesseurs    ainsi qu’aux forces vives de la ville de Ouagadougou.

Le maire sortant Simon Compaoré s’en va fier  d’avoir  bien  accompli sa tâche même  si des sentiers restent encore inachevés et espère que la nouvelle équipe mènera à bout et à bon terme le travail déjà commencé pour une ville plus prospère.

Aziz BANSE



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *