Universités du Burkina: Les frais d’inscription à 50 000 francs pour les anciens bacheliers

825 7
Université de Ouagadougou
Université de Ouagadougou

La mesure est entrée en vigueur cette année académique: désormais les anciens bacheliers qui désirent poursuivre des études dans les universités publiques du Burkina devront déverser la somme de 50 000 au lieu de 15 000 francs CFA. Pour la Direction de l’Administration, de l’orientation et des Inscriptions (DAOI), un étudiant qui possède un bac datant de plus d’un an est considéré comme un fonctionnaire. En rappel, ces derniers étaient les seuls concernés par cette somme. Une deuxième raison à cette hausse est la volonté d’uniformiser les frais d’inscription dans la zone UEMOA.

La nouvelle mesure  n’est pas du goût de nombreux étudiants qui promettent de se faire entendre très prochainement.

Aziz BANSE, pour Burkina 24

Il y a 7 commentaires

  1. si l'on tient tant ? uniformiser les frais d'inscription, que tous les pays adoptent alors 15000 fr et qu'on nous laisse en paix.comment quelqu'un qui n'arrive pas ? payer ses frais apr?s l'obtention de son bac, k?t? k?t? ? la deuxi?me ann?e et on lui accorde le statut de fonctionnaire?il faut voir cela plus profond que cela parait, du coup, ces ?tudiants ne peuvent en aucun cas pr?tendre ? aucune allocation sociale(foner-aide ou pr?t, ou m?me la bourse ni une chambre en cit?).les effets du PAS continuent de porter des fruits.quelle sera la suite????mais seule la d?termination sur le terrain changera la donne sur la privatisation croissante des institutions publiques!!!

  2. ce sont encore des causes des prochains troubles sur le campus.”Pour la Direction de l?Administration, de l?orientation et des Inscriptions (DAOI), un ?tudiant qui poss?de un bac datant de plus d?un an est consid?r? comme un fonctionnaire.”je pense que cet argument est une fuite en avant et trop simpliste.n’avez vous pas les moyens de detecter les fonctionnaires?saviez vous combien de bacheliers n’arrivent a s’incrire juste apr?s leur BAC par manque de moyens.Arretez de vous amusez avec l’avenir des enfants des pauvres car de toute les mani?re ce sont les enfants des pauvres qui y sont.

  3. bonjour, cette information m'est un peu confuse.est-ce pour dire un ?tudiant de 2?me ann?e qui a donc un BAC datant de plus d'un an doit payer aussi la somme de 50.000 F? autrement dit tous les ?tudiants ? partir de la 2?me ann?e doivent-ils payer chaque ann?e cette somme? que celui qui a bien compris me l'explique.merci

  4. C'est une bonne mesure pour le principe; j'esp?re seulement que le d?lai de deux ans est bien ?tudi?; il me para?t tr?s court pour une premi?re tentative.
    En plus, il faut revoir serieusement le cas des "travaiilleurs" qui gonflent artificiellement les effectifs par des ?tudiants fictifs et faussent ?galement les statistiques sur l'efficacit? interne. Je connais des promotions de pr?s de 200 ?tudiants dont on ne peut pas avoir 40 en cours.
    L'autre solution, c'est de mettre en place rapidement des possibilit?s de cours en ligne pour cette cat?gorie d'?tudiants qui ne peuvent pas suivre de fa?on satisfaisante les enseignements en pr?sentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre