Guerre au Mali : Les derniers développements et la photo qui fâche

456 0
L'armée malienne. Ph:essor.ml
L’armée malienne. Ph:essor.ml

– Tombouctou bombardée

L’aviation française a procédé pour la deuxième fois  dans la nuit du lundi 21 janvier 2013 au bombardement de la ville Tombouctou. Elle a pris pour cible un QG d’un haut responsable de groupes islamistes.

– L’état d’urgence prolongée pour trois mois

L’état d’urgence au Mali, décrété le 12 janvier 2013, a été prolongé pour trois mois, cela afin de permettre un bon déroulement des opérations militaires.

– Les Etats africains continuent d’annoncer leurs contingents

Les Etats africains ont commencé l’envoi de leur contingent en soutien à la MISMA. Le Burkina Faso a envoyé 150 hommes dans la soirée du dimanche 20 janvier 2013. Le contingent est nommé « Badenya ». Le Bénin a finalement revu à la hausse le nombre de son contingent qui passe de 300 à 650. Le Sénégal a promis une soixantaine de soldats pisteurs. Le Libéria a également promis d’envoyer des militaires, mais sans préciser la date ni le nombre. Il devient ainsi le 11e pays à manifester un soutien la MISMA.

– Le président égyptien dénonce l’intervention française

Le président Mohammed Morsi a dénoncé lundi 21 janvier  l’intervention de l’armée française au Mali, la trouvant, selon RFI, « « de nature à alimenter le conflit dans la région ».  « Nous ne voulons pas que soit créé un nouveau foyer de conflit sanglant en Afrique », estimant que « toute intervention doit être pacifique et comprendre une aide financière au développement ». Une centaine d’islamistes ont protesté vendredi 18 janvier devant l’ambassade de France.

– La photo qui fâche

(Ph : Lepoint.fr)
(Ph : Lepoint.fr)

L’Etat-major de l’armée française n’est pas du contente d’une photo prise par un soldat français sur le front malien et qui fait le buzz sur Internet actuellement. Il s’agit d’une cagoule en coton représentant un crâne humain que ce soldat a portée et qui représente un personnage de jeu vidéo célèbre et violent en France. L’Etat-major estime que cette image ne représente pas l’esprit de l’intervention de l’armée française au Mali.

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *