Guerre au Mali : Tokyo ferme son ambassade, l’ONU hésite à soutenir l’effort militaire

571 3

drapeau Tokyo JaponCe mercredi 23 janvier 2013, le Japon a décidé de fermer « temporairement » son ambassade au Mali compte tenu de «de la dégradation des conditions de sécurité dans le pays, y compris à Bamako. Le personnel continuera son travail à partir de l’ambassade de France ». L’évacuation du personnel est prévue pour le 27 janvier 2013. Une décision qui est peut être expliquée par l’attaque terroriste du site gazier en Algérie qui a fait près de sept morts japonais. 23 Japonais se trouvent actuellement sur le territoire malien.

La veille, le mardi 22 janvier 2013, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, a émis un avis réservé quant au soutien de l’organisation à l’opération militaire en cours au Mali. Il a souhaité que les Etats se chargent eux-mêmes des opérations militaires, quitte à ce que l’ONU déploie, une fois les combats terminés, une mission de maintien de la paix et de stabilisation.

Sur le terrain, l’armée malienne sécurise les villes reconquises que sont Diabali et Douentza.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Le Japon est sous le choc comme l’a dit Burkindbila, mais au regard des int?r?t de ses ali?s il devait faire au moins semblant. C’est en quelque sorte tr?s dangereux dans la dynamique des relations internationales pour un pays qui n’a pas une arm?e fixe pour le moment!

  2. A propos de la position de Ban Ki Moon, je crois que l’autorisation de l’intervention militaire est d?j? une bonne chose. Les grandes puissances, USA, France, …aux c?t?s des pays de la CEDEAO et d’Afrique, peuvent aider ? lib?rer le Mali. Car il restera du travail de maintien de la paix apr?s cette lib?ration et l,ONu pourra s’en charger.

  3. Pas ?tonnant.Le Japon est sous le choc ! Donc, il plie bagage fissa ! Et ce n’est pas certain qu’il a un int?r?t dans cette guerre. La france, elle, et les Occidentaux qui la soutiennent, en ont. Des int?r?ts sans doute inavouables. Pas ?tonnant que l’ONU soit r?serv?e. Et puis, il y a des critiques qui fusent un peu partout sur l’intervention fran?aise. Si l’ONU se met ? la soutenir, sa cr?dibilit? sera ? l’eau !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *