Universités publiques du Burkina : Les étudiants en grève de 24h pour révendiquer la réhabilitation de leurs camarades

121 0
Logo Université de Ouagadougou
Logo Université de Ouagadougou

Les étudiants des Universités publiques du Burkina (Koudougou, Ouagadougou, Bobo-Dioulasso) manifestent depuis ce matin du 30 janvier 2013 conformément à un mot d’ordre de grève de 24h lancé par l’Union générale des étudiants du Burkina (UGEB). Ils réclament la réhabilitation totale de  16 de leurs camarades  qui  avaient été exclus des universités publiques et privées du pays. Ils revendiquent notamment que les étudiants sanctionnés puissent s’inscrire dans les Universités publiques.

En rappel, le Conseil de discipline de l’Université était revenu sur les sanctions en indiquant que les étudiants sanctionnés n’étaient seulement exclus que des universités publiques et qu’ils pouvaient s’inscrire dans celles privées.

 

salifbf

Journaliste-Reporter

Il y a 1 commentaire

  1. Que les ?tudiants comprennent que les fautifs et les bandits doivent ?tre sanctionn?s quelque soit les cat?gories sociales. Si eux-m?me ils luttent pour l’injustice o? ira notre pays? D?j? l’ann?e universitaire est menac?e il faudra pas encore mettre le feu au poudre et hypoth?quer l’avenir des jeunes qui viennent de rentrer ? l’universit? pendant que vous avez des licences ou maitrises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre