Jonathan Pitroipa, pourquoi pas meilleur joueur de la CAN ?

473 7
Jonathan Pitroipa peut être considérer comme le meilleur joueur de la CAN 2013 (ph.DCPM/Sports et loisirs)

Le Burkinabè Jonathan Pitroipa a survolé la CAN 2013, en étant à l’origine de tous les buts qui ont permis aux Étalons d’arriver en demi-finale de la CAN 2013. Il mérite de remporter le titre de meilleur joueur pour ses deux buts, trois passes décisives et le prix de l’homme du match gagné à quatre reprises.

Alors que les analystes européens n’avaient étrangement d’yeux que pour Alain Sibiri Traoré dans la formation burkinabè, Jonathan Pitroipa discrètement permettait aux Étalons, de réaliser des performances exceptionnels. Ainsi, tout montre qu’il est la pièce maîtresse des Étalons. Alors commençons par le commencement.

Acte1 : Alors que les Étalons après une défaite (1-0) en Centrafrique devaient s’imposer à domicile, Jonathan Pitroipa va montrer que lorsqu’il décide, il peut faire gagner toute une équipe à lui seul. Face à la Centrafrique à domicile le 14 octobre 2012, le Burkina est rapidement mené (0-1) suite à une erreur du » général Bako »  et doit marquer trois buts au lieu de deux pour se qualifier. C’est ainsi le stratège Jonathan Pitroipa va créer des misères au sein de la défense adverse. D’abord, Pit après un une-deux, délivre une passe décisive à Alain Traoré dans la surface de réparation. Ce dernier fait parler son adresse et égalise (1-1). Avant la pause, Jonathan Pitroipa, encore lui, parti en drible est fauché par un défenseur centrafricain dans la surface. Le penalty est transformé (2-1) par Moumouni Dagano avant que Alain Traoré dans les arrêts de jeu ne qualifie les Étalons en inscrivant le 3ème but.

Acte 2 : Ce qui fait de lui un joueur exceptionnel, c’est sa facilité d’adaptation, son intelligence de jeu tel un numéro 10. En préparation avec l’équipe nationale, Jonathan Pitroipa quitte ses partenaires pour renforcer son club Rennes qui joue la Coupe de la Ligue (France) contre Montpellier. Pendant ce match, le Burkinabè est à l’origine du deuxième but (2-0) qui met à l’abri le Stade Rennais. Mais les supporters burkinabè sont inquiets. Sera-t-il en forme pendant la CAN après un aller retour Afrique du Sud-France, France-Afrique du Sud ? Pitroipa surprend !

Acte 3 : Jonathan Pitroipa sera le chef d’orchestre de l’équipe burkinabè dès le début de cette CAN. Face au Nigéria et alors que les Aigles du grand stratège Stephen Keshi mène par le score de 1 à 0, Jonathan Pitroipa dans les arrêts de jeu amorce une offensive dans la défense Nigéria sur le côté droit. Malgré sa perte d’équilibre, il délivre une passe décisive à Alain Traoré entré en cours de jeu qui égalise in extremis (1-1). Auparavant, il a fait expulser le défenseur nigérian Ife Ambrose qui n’arrivait pas à le maîtriser.  Contre l’Éthiopie, le feu follet est dans tous les coups des quatre buts inscrits. Jonathan Pitroipa,  une offensive. Après avoir pris à défaut la défense Nigériane il fait une passe à Aristide Bancé qui rate son tir. Le ballon est sorti par la défense. Charles Kaboré à la récupération offre le but à AlainTraoré (1-0). Sur la 2ème (2-0), et la 3ème réalisation burkinabè (3-0), Jonathan Pitroipa est le dernier passeur pour ses coéquipiers Alain Traoré et Djakaridja Koné  avant de clore lui-même la marque (4-0). Après l’expulsion de Abdoulaye Soulama contre l’Éthiopie, en bon tacticien, le rennais demande au  coach de le positionner dans l’axe comme cela avait été le cas lors de sa première sélection en équipe nationale sous Saboteur. Stratégie gagnante ! Lire la suite sur sports.burkina24.com

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Il y a 7 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *