Mort de Joël Romain Ouédraogo : Les condoléances et l’appel du MESS

315 3
Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Pr Moussa Ouattara

Ceci est un message du ministre des Enseignements secondaire et supérieur (MESS), Pr Moussa Ouattara, suite à l’agression de l’élève Joël Romain Ouédraogo du Lycée St Viateur en classe de 4e.  Son contenu est un communiqué de presse transmis par le  Service d’information du gouvernement (SIG). Lisez plutôt!

“Depuis quelques années, la violence en milieu scolaire est devenue un des thèmes privilégiés de réflexion des acteurs. C’est ce qui justifie la création en 2009, du Conseil national pour la prévention de la violence à l’école. Malheureusement, on assiste à des manifestations anarchiques, déclenchées sans autorisation, par des groupes de jeunes, pas toujours scolarisés, qui troublent la quiétude des établissements d’enseignement en agressant des personnes, en perturbant le déroulement des cours et en détruisant des biens publics et privés.

Ces actes de violence barbares ont atteint leur paroxysme le mardi 29 janvier 2013, lorsque des jeunes sont venus à deux reprises au Groupe scolaire Saint Viateur de Ouagadougou, pour agresser physiquement leurs camarades au sortir des classes. Les conséquences de leurs actes sont irréparables ; en effet, ces actes ont entraîné la mort de l’élève Ouédraogo Joël Romain de la classe de quatrième. Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur renouvelle à la famille Ouédraogo et alliés, ses condoléances les plus attristées.

Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur condamne fermement ces actes barbares et adresse ses encouragements à la communauté éducative tout entière, et particulièrement au Groupe scolaire Saint Viateur pour le sens de la responsabilité observé chez tous les acteurs, élèves, enseignants et parents d’élèves qui se sont, depuis lors, investis dans la recherche de la paix par la culture de la non-violence et de la tolérance. Le ministre des Enseignements secondaire et supérieur lance un appel aux parents d’élèves et à tous les acteurs à une large sensibilisation des élèves aux dangers de l’alcoolisme et de la toxicomanie qui conduisent à des comportements violents. Il invite tous les établissements au calme et à la sérénité, afin que la mort de Ouédraogo Joël Romain offre à tous, une occasion de prise de conscience du sens des valeurs sacrées de paix, de dialogue et de tolérance.”

Wendyida Germaine KERE pour Burkina24

Il y a 3 commentaires

  1. Je n?ai pas encore entendu parler de poursuite judiciaire ni de quoi que ce soit de ce genre. On est dans un Etat de droit ou pas?
    Apr?s les pleurs on fait quoi? On remet ?a ? Dieu? On attend la prochaine victime? Tant qu’on ne saura pas faire payer les criminels, on peut ?tre s?r que le pays n’ira nulle part…
    Et on appelle ?a ?mergent… Pfft

  2. Esp?rons que l?appel des autorit?s seront entendus pour le bien ?tre du devenir des ?coles et lyc?es au Burkina Faso!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre