Saint Valentin : Un amoureux, une fleur ; une fleur, une amoureuse !

254 0
-

Dans la fièvre de la fête des amoureux célébrée le 14 février de chaque année, Burkina24 a promené son « micro », sa « plume » et ses « yeux d’observateurs » dans la capitale burkinabè la veille 13 février 2013 pour faire un mini sondage sur les cadeaux les plus prisés dans cette ville. Viennent en tête de liste les fleurs avec pour suppléments les ballons en forme de cœur, suivent les tableaux sur lesquels sont inscrits des paroles et poèmes d’amour et enfin d’autres objets comme les tasses d’amour, la lingerie féminine, les nounours, les montres, les bracelets et dîner à la chandelle ainsi que les t-shirts et pagnes saint Valentin, les portables spécial saint Valentin et même des motos promo saint Valentin, selon les moyens de tout un chacun.

« N’est pas un amoureux digne de ce nom qui laisserait passer le 14 février sans penser à un cadeau saint valentin ». Ces propos de Safi Sana, partagée entre les fleurs et les tableaux, sont partagés par plusieurs Ouagalais. En témoigne leur prise d’assaut des boutiques et autres points de vente d’articles de saint Valentin.

 Sonia qui se marie le samedi prochain ne compte pas rester en marge de cette fête des amoureux. Et pour ce faire, elle envisage offrir à son futur époux « un cadeau qui fait ressortir la valeur de l’amour comme un tableau où des paroles d’amours sont inscrits » autour d’un dîner à la chandelle le soir, à la descente du service puisque cette fête ne tombe pas un week-end.

Jean Baptiste estime, pour sa part, que « les vrais cadeaux sont tout sauf des fleurs », estimant qu’elles sont plutôt enfantines et importées de la culture européenne. Et pourtant, « la culture de la fleur » est rentrée dans les mœurs des Burkinabè, selon Abdallah Farhat, un responsable d’une grande boutique de la place vu l’engouement de la clientèle autour de cet article. Pour lui, quoi qu’on dise, c’est la fleur qui vient en tête des articles les plus achetés, suivent les tableaux et les cartes d’amour, les tasses d’amour, la lingerie féminine qui, au nom de la pudeur, a été classée dans la discrétion totale.

« Mon Valentin et moi, tous les jours est saint Valentin pour nous »

Quant aux autres cadeaux comme les montres, bracelets, portables saint Valentin, moto et autres, c’est à chacun d’y aller selon son cœur en conformité avec sa poche. Mais, dans tout ça, il y a Nadège Bonkoungou qui nous a confié qu’elle ne fête pas la saint Valentin parce que pour son Valentin et elle, tous les jours sont des saints Valentin. Aux Valentins et Valentines, bonne fêtes des amoureux!!!

Wendyida Germaine KERE pour Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre