FESPACO 2013 : L’Afrique du Sud très timide ?

557 0
L'affiche du film en compétition (Ph : B24)
L’affiche du seul  long métrage sud-africain en compétition  (Ph : B24)

Lors de la clôture de la 19 édition du FESPACO qui s’est tenue du 26 février au 5 mars 2005, l’Afrique du sud s’en était tirée avec l’Etalon du Yennenga avec le film Drum de Zola Maséko. Une victoire qui a longtemps marqué les esprits tant, dans la considération des cinéphiles, ce pays semblait loin de l’Afrique de l’ouest, cadre dans lequel se tient le FESPACO. Aujourd’hui encore, le pays de Nelson Mandela pose ses valises cinématographiques à Ouagadougou, le temps de cette édition.

Dans la catégorie longs métrages (Etalon du Yennenga) How to steal 2 million du réalisateur Charlie VUNDLA, est le seul film qui essayera de tenir la dragée haute face aux autres concurrents.  Dans ce film, Jack vient d’être libéré, après un séjour de cinq ans en prison. Il souhaite gagner honnêtement sa vie en se reconvertissant dans le bâtiment. Il concocte ses projets et les propose aux investisseurs. Malheureusement, le succès n’est pas au rendez-vous et l’argent se fait rare. Surgit Twala, un ami qui ne l’a jamais visité en prison et qui lui a volé sa femme, avec une proposition très tentante…

Dans la catégorie compétition vidéo numérique, Beyond the picket line de K. Lensoe SEROTE, et Inside story de Nikiwe ROLIE. Le premier film de cette catégorie relate la vie mouvementée de Joan qui se retrouve prise dans les effluves de l’Apartheid. Dans le second film, les cinéphiles découvriront le jeune Kalou, un attaquant agressif des Sharks de Malindi (au Kenya) qui rêve de jouer au football professionnel. C’est un joueur égoïste et clairement au-dessus de ses coéquipiers et est sûr qu’il est destiné à la gloire. Puis un jour, sa vie se bouleverse dramatiquement. Il reçoit une offre pour jouer en Afrique du Sud, le même jour où son père s’est tué dans un accident et lui, sans le savoir, exposé au VIH …

Rien que trois films. Cette participation de l’Afrique du sud semble timide. Mais attendons le soir du 03 mars pour se prononcer définitivement, parce que le petit nombre peut aussi être source de qualité.

 

Rialé



bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *