Ligue des Consommateurs du Burkina: La mauvaise note de la SONABEL et de l’ONATEL

174 0
 Un entretien dans une salle obscure, délestage oblige
Un entretien dans une salle obscure, délestage oblige

La ligue des consommateurs du Burkina a organisé une conférence de presse le lundi 4 mars 2013 à Ouagadougou. Entre dénonciation et interpellation, Gilbert Somda Hien, le secrétaire exécutif de la ligue des consommateurs, a énuméré en sept points les épines sur lesquelles les consommateurs burkinabè marchent pieds-nus.

 De la célébration de la journée mondiale des droits du consommateur en passant par les frais de parking, les canicules, les surfacturations de la SONABEL et de l’ONEA, les frais d’établissement de la CNIB, la prestation des téléphonies mobiles à l’arnaque sur le gaz butane, la ligue des consommateurs a tenu à donné sa lecture de maux qui minent son monde.

Selon les organisateurs, la journée mondiale des droits des consommateurs sera célébrée le 15 mars au Burkina Faso sous le thème : « Exigeons la qualité pour anéantir la contrefaçon au Burkina Faso ». Elle sera une occasion pour la ligue des consommateurs de communier avec les consommateurs au cours de panel, d’exposition-vente dénommée « marché de la qualité » et de la nuit du consommateur.

Dans la dynamique de la dénonciation, l’augmentation des prix du parking a été condamnée «  avec la dernière énergie » par le secrétaire exécutif, Gilbert Hien qui réitère le soutien de sa structure aux autorités communales. Il invite par ailleurs, les consommateurs à « refuser systématiquement de payer le nouveau tarif ». L’office national d’identification a également été interpellé à communiquer davantage sur le passage des frais d’établissement de la CNIB de 500FCFA à 2500FCFA.

Le secrétaire exécutif de la ligue des consommateurs, Gilbert Hien Somda. ph.B24
Le secrétaire exécutif de la ligue des consommateurs, Gilbert Hien Somda. ph.B24

Comme il fallait s’y attendre, la Société nationale burkinabè d’électrification (SONABEL) a été invitée à revoir sa copie quant aux coupures intempestives d’électricité en ces temps de chaleur. Sous des lampes noires dues à une coupure d’électricité lors de cette conférence de presse, le Secrétaire exécutif a invité la SONABEL à « prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’éviter aux consommateurs ces coupures d’électricité ». Il a aussi interpellé le gouvernement à communiquer sur le groupe électrogène que le Burkina a acquis à « coûts de milliards susceptible de nous épargner des délestages ».

Par ailleurs la surfacturation ou l’accumulation des factures de la SONABEL et de l’ONEA ont été dénoncées. La mauvaise qualité des prestations des sociétés de téléphonies mobiles et de l’ONATEL ainsi que l’arnaque autour du gaz butane qui bénéficie de la subvention de l’Etat et dont des commerçants augmentent les prix à leurs guises, ont été également pointés du doigt par la ligue des consommateurs. Tout compte fait, il est bien de dénoncer mais il est encore mieux que le peuple s’affirme et que les politiques veillent au respect strict de la réglementation nationale des prix ainsi que des cahiers de charge fixés par l’Etat.

Salifou OUEDRAOGO pour Burkina24

salifbf

Journaliste-Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre