Revue annuelle de la POSEF: Des indicateurs dans le vert

722 0
-

La deuxième de la revue  de la Politique sectorielle de l’Economie et des Finances (POSEF) s’est tenue le mardi 5 mars 2013 sous la présidence du ministre de l’Economie et des Finances dans la perspective de faire un bilan à mi-parcours de la mise en œuvre de cette politique.

Cette rencontre a regroupé les premiers responsables du département, des représentants des services, des acteurs et des partenaires techniques et financiers qui ont passé en revue cette feuille de route des missions du ministère de l’Economie et des Finances.

Au regard des résultats réalisés dans plusieurs domaines de la gestion des finances publiques, les participants ont convenu que la mise en œuvre de la POSEF est bonne voie. La plupart des indicateurs de performance sont bons malgré le fait que des efforts restent à faire certains niveaux.

Pilotage et renforcement des capacités, Gestion macroéconomique et pilotage du développement, Mobilisation et gestion des ressources, Marchés publics, Contrôle, audit des finances publiques, et lutte contre la fraude, le faux et la corruption, autant de domaines qui ont enregistré des avancées significatives.

Cependant, selon le ministre, Lucien M. N. Bembamba, il faut désormais s’attaquer défis majeurs qui demeurent. L’amélioration du processus de programmation des dépenses d’investissements, la normalisation de la chaîne des dépenses et la dématérialisation des actes, l’amélioration de la gouvernance économique et financière constituent des priorités pour les autorités.

Il reste en outre que le comité de pilotage doit réussir les réformes entreprises au sein du département et sa déconcentration en appui à la décentralisation, renforcer le dialogue sectoriel et réussir le pilotage d’actions prioritaires triennales d’ici à l’horizon de la mise en œuvre de la POSEF.

Adoptée en 2011, la politique sectorielle de l’Economie et des finances comme objectif de promouvoir une économie compétitive et moderne soutenue par des finances publiques performantes et dynamiques.

Boureima LANKOANDE pour Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *