8 mars 2013 à Washington D.C: les femmes décidées à plus d’entraide pour leur épanouissement économique

-

Sur invitation de l’Ambassadeur Seydou BOUDA et de son Epouse, Madame Adèle BOUDA, le  8 mars, journée internationale de la femme, a été célébré le dimanche 10 mars 2013 (avec un léger différé ) à Washington D.C. aux Etats-Unis d’Amérique par les membres de  la communauté burkinabè  vivant dans la capitale fédérale de ce pays et dans les villes Etats voisins comme le Maryland ou la Virginie.

En célébrant le 8 mars, la communauté des Burkinabè de Washington D.C. a répondu à une recommandation des autorités burkinabè, et a surtout saisi l’occasion pour réfléchir autour de l’ «  Entreprenariat féminin et autonomisation économique des femmes », thème retenu cette année.

A la résidence de l’Ambassadeur Seydou BOUDA sise à Washington D.C, une présentation sur ce thème a été faite par Tazeen Hassan, spécialiste juridique à la Banque Mondiale. Cette présentation a été suivie par les témoignages de deux femmes burkinabè  entrepreneures, installées aux U.S, Madame Adissa BARRY, évoluant dans le bâtiment et les travaux publics (BTP), et  Madame Assétou NAPPON, dans le domaine de la coiffure.

-

Les femmes ont aussi échangé sur les voies et moyens  de bénéficier des diverses opportunités qui leurs sont offertes par le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique  à travers ses programmes de financement  dédiés aux petites entreprises et aux minorités.

Madame Adèle BOUDA a salué cette prise de conscience  des femmes de la diaspora pour se créer de meilleures conditions de vie aux Etats-Unis. A cet effet , elle émis le souhait de voir  cette mobilisation rester constante dans le but de permettre aux femmes de relever les défis de leur épanouissement économique.

D’autres activités comme le concours d’art culinaire ont agrémenté le programme de cette commémoration qui connu par ailleurs la présence d’autres membres du corps diplomatique de la place, ainsi que nombreux  amis et sympathisants  du Burkina Faso.

 

Source: Ambassade du Burkina Faso/Washington D.C.

Justin Yarga, pour Burkina 24



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page