Indice de développement humain 2012 : le Burkina rétrograde au 183e rang

327 7

IDH 2012_B24 2 image B24L’Indice de développement humain (IDH) des Nations Unies classe le Burkina Faso, pour l’année 2012,  à la 183e place sur 187 pays, tout juste derrière le Mali (qui a lui aussi rétrogradé de la 175e à la 182e place)  et devant  le Tchad, le  Mozambique,  la République démocratique du  Congo et le Niger.

Avec 0,343, le Burkina figure parmi les pays à  « développement humain faible ». Selon le rapport, il n’y a eu  aucun changement au Burkina de  2011 à 2012. L’Indice de développement humain au Burkina ne s’est pas amélioré ces deux dernières années. De 161e en 2010, le Burkina était descendu à la 181e place en 2011. 

Pour ce classement, la Norvège est le pays où il fait le mieux vivre au monde. La Libye (64e) demeure le premier pays africain et le Niger garde toujours la dernière position. 

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

Le Classement mondial IDH 2012 des pays à développement humain faible

142 Congo

143 Îles Salomon

144 Sao Tomé-et-Principe

145 Kenya

146 Bangladesh

146 Pakistan

148 Angola

149 Myanmar

150 Cameroun

151 Madagascar

152 Tanzanie (République)

153 Nigéria

154 Sénégal

155 Mauritanie

156 Papouasie-Nouvelle

157 Népal

158 Lesotho

159 Togo

160 Yémen

161 Haïti

161 Ouganda

163 Zambie

164 Djibouti

165 Gambie

166 Bénin

167 Rwanda

168 Côte d’Ivoire

169 Comores

170 Malawi

171 Soudan

172 Zimbabwe

173 Éthiopie

174 Libéria

175 Afghanistan

176 Guinée-Bissau

177 Sierra Leone

178 Burundi

178 Guinée

180 République  Centrafricaine

181 Érythrée

182 Mali

183 Burkina Faso

184 Tchad

185 Mozambique

186 Congo, (République démocratique du)

186 Niger

Trouvez ici l’intégralité du classement  : IDH 2012

Cliquez  ici  pour télécharger : Le  résumé du Rapport 2013 sur l’IDH

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 7 commentaires

  1. Tant que le Burkina Faso ne se r?soudra pas ? s’affranchir de la d?pendance ?nerg?tique, nous resterons cantonn?s dans les sentiers battus du sous-d?veloppement. Aucun pays n’a pu ?merger sans autosuffisance ?nerg?tique. H?las, le Burkina ?mergent table sur …l?interconnexion au moment o? les pays fournisseurs s’interrogent sur leurs capacit?s ? assurer leurs propres besoin dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre