Les histoires de Tanga : L’enfant de Kossodo

124 0
Morale    Ph : ilyaunsiecle.blog.lemonde.fr
Morale Ph : ilyaunsiecle.blog.lemonde.fr

Bèdrouma habite à Kossodo. Il a  13 ans. Ses parents sont ce qu’on appelle à Ouaka, « des gourous ». Ils sont logés en « haut de en haut ». Villa cossue, voiture cossue, chien dodu et vigile bossu. Son père est ministre à la présidence et sa mère peut s’asseoir dans le cercle des plus riches commerçantes du pays.

Et pour couronner le tout, Bèdrouma est fils unique, baignant  dans cette mer de luxe et flottant dans ce gigantesque futur héritage. Mais Bèdrouma trouva sa vie vite ennuyeuse. Son père est toujours cloîtré au ministère, s’il n’est pas coincé entre deux avions et sa mère n’en finit pas de compter son argent.

Conséquences : Bèdrouma passait le clair de son temps avec sa télé branchée sur le monde entier, son ordinateur connecté à toutes les beautés et à toutes les ordures de la planète. Une vie si ennuyeuse qu’il finit pas décider de l’animer en mettant en pratique une « télé réalité » qu’il a beaucoup aimée sur sa télé dernier cri.

C’est ainsi qu’il réunit ses trois potes de même classe sociale que lui et mit en branle son nouveau jeu. Un pari, en fait. Le prix à gagner ?  Un nouveau gadget qui venait d’apparaître le jour même à la boutique et dont la cherté du prix n’a d’égale que  sa totale inutilité.

Le jeu était à celui qui enfreindrait la plus sacrée des valeurs morales. Le premier pote de Bèdrouma tira la langue à son prof de maths. Il ne fut pas exclu de l’établissement. Le second pote cassa le bras d’un élève de la basse classe.

 Les parents de ce dernier se démenèrent en justice, en vain. Le troisième pote se saoula devant un commissariat de police sous le rire des policiers. Enfin, Bèdrouma, lui, injuria sa mère. Quand son père le somma de s’excuser, il gifla son géniteur. Ce dernier lui dit : « Mon fils, pourquoi  as-tu fait ça ? ». « Parce que c’est la nouvelle télé réalité ! », répondit nonchalamment Bèdrouma.

Votre serviteur Tanga ([email protected])

 

 

 

Il y a 1 commentaire

  1. Les parents n’ont pas vol? ce qui leur arrive . Peut-on pr?tendre aimer son enfant et ?tre infichu de lui consacrer une partie de son temps ? De plus , ces parents sont des malotrus qui ont eux-m?mes besoin d’?tre r??duqu?s .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre