Vers la simplification des formalités douanières au Burkina, avec la plateforme “SYLVIE”

502 0
Kuilbila Jean Sylvestre Sam, DG des Douanes au lancement de la plateforme SYLVIE ce vendredi 15 mars 2013. Ph.B24
Kuilbila Jean Sylvestre Sam, DG des Douanes au lancement de la plateforme SYLVIE ce vendredi 15 mars 2013. Ph.B24

L’administration douanière du Burkina se dote d’une plateforme pour simplifier désormais les opérations d’importations et d’exportations dans les formalités de pré-dédouanement. En attendant d’être opérationnel bientôt, le Système de Liaison Virtuelle pour les opérations d’Importations et d’Exportations (SYLVIE) est au cœur d’une campagne de communication, lancée ce vendredi 15 et visant à le faire connaitre par les acteurs concernés.

Opérateurs économiques, acteurs du secteur privé et administrations publiques concernés par les formalités de dédouanement, ont assisté ce vendredi soir au lancement du nouveau Système de Liaison Virtuelle pour les opérations d’Importations et d’Exportation (SYLVIE). Il s’agit d’une plateforme qui permet la collecte électronique des documents de pré-dédouanement, avec l’avantage essentiel de réduire les délais d’obtention des documents indispensables aux formalités de dédouanement et les coûts.

A ce jour et selon Kuilbila Jean Sylvestre Sam, Directeur Général des Douanes du Burkina, une vingtaine de documents sont exigibles dans les formalités de dédouanement, toute chose qui ralentit le processus. D’où l’intérêt que présente la plateforme SYLVIE. Elle réunira reliera toutes les administrations, publiques et privées intervenant dans la procédure, permettant ainsi, à partir d’un seul centre, d’obtenir les documents nécessaires aux opérations de dédouanement sans parcourir toutes ces administrations.

Selon Ibrahima Nour Eddine DIAGNE, administrateur général de GAINDE 2000 et consultant pour la mise en place de cette plateforme, “la notion de guichet unique est fondamental pour l’amélioration du climat des affaires” et SYLVIE “induira des changements fondamentaux dans la pratique des affaires au Burkina Faso”.

Déjà expérimentée au Sénégal avec succès, la plateforme SYLVIE sera opérationnelle au Burkina à partir d’Octobre 2013, a annoncé le Directeur des Douanes. A ce jour, 26 bureaux de l’administration douanière sont déjà interconnectés et les investissements pour l’opérationnalisation de la plateforme ont été réalisés à 70%.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *