Société civile : Un comité de droit constitutionnel à Bobo-Dioulasso

356 0
Le bureau SBDC de l’UCAO/Bobo Ph.B24
Le bureau SBDC de l’UCAO/Bobo Ph.B24

Mardi matin, les responsables de la Société Burkinabè de Droit Constitutionnel ont procédé à l’installation d’un comité estudiantin  de la structure, à Bobo-Dioulasso.

La cérémonie d’installation de cette cellule de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) s’est déroulée en présence du Professeur Abdoulaye Soma, agrégé en droit public et président du conseil exécutif de la SBDC.
Ainsi, un bureau de six membres, dirigé par Mlle Fanta Coulibaly, a été officiellement mis en place.
 « Je vous institue à la dignité de représentants de la SBDC à l’UCAO/Bobo et vous élève au statut de maîtres de la matière constitutionnelle à l’UCAO/Bobo », a déclaré le président du conseil exécutif de la SBDC.
Pour la présidente de la toute nouvelle  section, Fanta Coulibaly, malgré l’émergence d’une vie constitutionnelle, le respect de la constitution pose problème et l’on assiste à la violation de principes énoncés par la loi fondamentale.
 « Ce comité a la double fonction  d’élargir la base de la SBDC à la région de Bobo et  d’organiser l’acquisition du savoir constitutionnel à Bobo », a, pour sa part,  souligné le Pr Soma.  Selon ce dernier, qu’il s’agisse par exemple de questions électorales, présidentielles ou sénatoriales, ce sera au comité de faire le relai et d’exprimer le besoin au niveau central.
La SBDC a pour ambition de s’installer dans toutes les universités du Burkina où le Droit Constitutionnel est enseigné.
Michel KONKOBO
Pour Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre