Affrontement Burkinabè-Maliens: Le rectificatif de l’ambassadeur du Burkina au Sénégal

205 7
-

Rectificatif: dans l’affaire de la bagarre qui a opposé Maliens et Burkinabé dans la nuit du 6 au 7 mars dernier à Diyabougoue, situé dans le sud-est du Sénégal, ce n’est pas 9 morts du côté burkinabè comme officiellement annoncé, mais “plus de 20 tués  par des hommes en tenue, venus de l’autre côté de la frontière (du Mali)“,  selon nos confrères de Setal.net.

Cette information tire sa source des colonnes de l’Observateur (presse sénégalaise) où l’ambassadeur du Burkina Faso à Dakar, Hippolyte Ouédraogo, l’a fait savoir en ces termes: « Selon nos compatriotes victimes de cette nuit d’horreur, il y a eu plus de victimes que le chiffre officiel. Ils parlent de plus de 20 victimes …». Le diplomate burkinabè, accompagné de sa  délégation, s’est ensuite rendu dans les hôpitaux pour constater et se rassurer que tous les blessés ont été pris en charge par les autorités hospitalières.

En ce qui concerne le rapatriement de ces derniers qui s’impose après la suspension de l’exploitation de la mine, Hippolyte Ouédraogo dit n’avoir pas ce pouvoir. « La décision doit venir du gouvernement du Burkina Faso », a-t-il précisé avant de regretter les tracasseries que les policiers maliens font subir aux Burkinabé qui ont décidé de passer par le Mali pour rentrer.

Wendyida Germaine KERE 

Burkina 24

Il y a 7 commentaires

  1. Dommage, pour ces compatriotes tues dans des conditions tr?s obscures ,cet article est pauvres que le pr?c?dent ,un titre qui ne dit rien pourquoi ce journaliste ?crit s’il sait qu’il n’a aucune information, pourquoi divaguer et l;ambassadeur si c’est lui a parle, ?a n’a pas de sens qu’il soit repr?sentant d’un pays ne cherche pas a r?soudre le probl?me de rapatriement mais se borne a dire qu’il n’a pas les moyens ? et il semble qu’il n’a aucune informations concernant cette affaire, au lieu de parler de tracasserie sur la route du retour allez sur le terrain et aider vos compatriotes c’est bien le pourquoi vous ?tes payes non? car la situation malienne n’est pas sure de nos jours et le soit disant journaliste doit savoir qu’au Faso on ne dit pas r?publique du Burkina Faso mais tout simplement le Burkina Faso et le mot Faso est l??quivalent de r?publique ,de gr?ce si vous n’avez rien a informer taisez vous merci ,,,

  2. chez nous 1 proverbe dit k kan la pluie vs bats,ne vous battez pas entre vs”2 pays ki n’ont en commum k la misere,la poussiere et l’extreme povrete ki s’entretuent k cest dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre