Mariage collectif au ministère des Finances : 11 couples régularisent leur situation

636 0
Devant l'Officier de l'Etat civil,le  22 nouveaux mariés se sont dit OUI pour la vie. Ph B24.
Devant l’Officier de l’Etat civil, le 22 nouveaux mariés se sont dit OUI pour la vie. Ph B24.

Les autorités du ministère de l’Economie et des Finances ont, une fois encore cette année, sacrifié à la tradition en organisant la troisième édition du mariage collectif des agents du département, le samedi 23 mars 2013 à la mairie de Nongr-Maasom.

Pour cette édition qui avait pour marraine le ministre délégué chargé du Budget, Mme Clotilde Ky/Nikiéma, onze (11) couples ont participé avec leurs conjoints ou conjointes et en présence des amis et connaissances.

Les 22 nouveaux mariés se sont donc dit oui, pour la vie devant la deuxième adjointe au maire de l’arrondissement Mme Congo/Zané qui a célébré ces unions au nom et au bénéfice de l’administration.

En effet, selon le Secrétaire général du ministère Tibila Kaboré, par ailleurs président du comité d’organisation de ce mariage, le ministère y entend contribuer fortement au rendement des agents en créant un cadre d’harmonie et de cohésion sociale au sein des agents. «L’harmonie au foyer c’est aussi l’harmonie au service», a-t-il souligné.

Il a félicité les nouveaux mariés et les a encouragés à être des exemples qui inspireront d’autres agents, et convaincront ceux qui sont encore indécis. Eux ont remercié les autorités du ministère qui leur donne ainsi l’occasion de sceller leur union avec leurs compagnes dans le sens de leur épanouissement social.

Les nouveaux mariés ont posé avec les officiels. Ph.B24
Les nouveaux mariés ont posé avec les officiels Ph.B24

La marraine, qui n’est autre que le ministre délégué chargé du Budget Mme Clotilde Ky/Nikiéma, leur a souhaité naturellement un heureux ménage à chaque couple, plus de concertation pour que la joie, l’harmonie et le bonheur règnent dans les foyers respectifs.

Que «l’amour tempère ce que le commandement pourrait avoir d’excessif et le commandement tempère les faiblesses possibles du sentiment», a dit Mme Ky faisant allusion au propre de l’homme, le commandement et à celui de la femme, le sentiment.

Le ministère de l’Economie et des Finances s’est inscrit dans la dynamique de culture de la cohésion sociale, et le mariage collectif y participe énormément. Même si l’engouement est mitigé (22 couples en 2008, 28 en 2010 et 11 en 2013), le département entend à travers la direction des ressources humaines renforcer son œuvre.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *