Travail des enfants: Le Gouvernement américain octroie 5 millions de dollars à un projet au Burkina Faso

624 0

Le Gouvernement des Etats-Unis, sous l’égide du Bureau des Affaires Internationales du Travail du Département Américain du Travail, a octroyé un accord de coopération de 5 millions de dollars à Counterpart International pour lutter contre le travail des enfants au Burkina Faso. Le projet ciblera le travail des enfants dans la production de coton et les mines d’or, en se concentrant sur des zones dans les régions des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et des Cascades.  

JHEn vue de protéger les enfants contre les pires formes de travail des enfants, le Gouvernement américain vient d’accorder 5 millions de dollars à l’ONG Counterpart International, a indiqué un communiqué de l’ambassade des États-Unis au Burkina Faso. Counterpart International qui débute son action au Burkina en 2013 avec un projet de lutte contre le travail des enfants, travaillera en partenariat avec Terre des Hommes, déjà engagé pour amélioration du sort des enfants travaillant entre autres sur les sites aurifères.

Alors que de nombreux enfants travaillent dans les mines d’or et dans la production du coton, principales richesses du Burkina Faso,  concernera le nord des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du nord et centre-nord des Cascades. Dans ces zones, le projet aidera les enfants à fréquenter les écoles de qualité et des programmes de formation, et les familles à construire des moyens de subsistance durables. Elle permettra aussi de les relier aux programmes nationaux de protection sociale.

Le projet permettra de renforcer les capacités des autorités locales à mettre en œuvre des politiques visant à éliminer le travail des enfants. Elle permettra aussi de faire de la recherche, y compris la collecte de données sur les enfants qui travaillent dans les secteurs du coton et de l’or du Burkina Faso.

Depuis 1995, les projets du Bureau des Affaires Internationales du Travail ont sauvé environ 1,5 million d’enfants contre le travail d’exploitation des enfants. Le département du Travail a financé 260 projets mis en œuvre par plus de 65 organisations dans 91 pays. Le Bureau des Affaires Internationales du Travail supervise actuellement plus de 210 millions de dollars de programmes actifs de lutte contre les pires formes de travail des enfants.

Source: communiqué de presse de l’Ambassade des États Unis au Burkina Faso



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *