Croissance et compétitivité de l’Economie : Le Burkina reçoit une subvention de 70 millions de dollars

137 0

banque_mondiale_www.financeafrique.com_A travers l’Association internationale de développement (IDA), la Banque mondiale a approuvé le 21 mars 2013 une subvention de 70 millions de dollars, soit environ 35 milliards de francs CFA, au Burkina Faso.

La subvention accordée au Burkina Faso par la Banque mondiale, à hauteur de 70 millions de dollars, poursuit l’objectif de  soutenir et promouvoir la croissance et la compétitivité économiques du pays et en même temps réduire les vulnérabilités liées à la crise malienne, et la crise financière internationale.

Cette subvention, deuxième du genre, se veut un catalyseur pour  la croissance du secteur privé tout en assurant l’emploi. Elle va également renforcer la résilience, réduire la vulnérabilité et améliorer la gouvernance et la gestion des ressources publiques du pays.

Selon la Banque mondiale, les secteurs du coton, des céréales  et des mines ont constitué des moteurs importants de la croissance économique du Burkina.

Des réformes entreprises depuis 2000 dans le secteur minier ont facilité une augmentation considérable des Investissements directs étrangers (IDE). En sus, ces réformes ont valu au pays d’être déclaré conforme à l’ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) le 27 février 2013.

La présente subvention d’appui à la politique de développement du Burkina Faso est donc la deuxième d’une série de quatre opérations et sera décaissée en une seule tranche.

Boureima LANKOANDE

pour Burkina 24

 

Sources : communiqué de presse de la Banque mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre