Mercure de la semaine – Burkina : Les cris de cœur des sans culotte

270 4
(Ph : DR)
(Ph : DR)

Le mercure du thermomètre du Faso a détecté de nouvelles formes de protestation et de revendications au Burkina.

Inhabituels

Lorsqu’on essaie un canif sur la gorge d’un bouc et qu’il ne réussit pas à l’égorger, changer d’outil s’impose. C’est à ce moment que le couteau, voire la machette, est appelé à la rescousse. Est-on arrivé à ce stade-là au Burkina ?

Jamais au « Pays des Hommes intègres » des manifestants n’ont osé s’attaquer aussi frontalement à une autorité publique, du moins, pas de l’envergure d’un Premier ministre. Pourtant, c’est arrivé, et qui plus est, des étudiants ont publiquement houspillé un chef de gouvernement, allant jusqu’à caillasser son véhicule. C’est un sérieux cap qui est franchi.

A Bobo-Dioulasso, c’est un homme qui a décidé de ne plus manger jusqu’à ce que mort s’ensuive si des solutions ne sont pas trouvées aux problèmes que lui et ses collègues rencontrent. Certaines personnes, devant les scènes d’immolation par le feu hors des frontières du Burkina, avaient pensé que le Burkinabè n’était pas capable d’outrepasser son égoïsme pour se sacrifier pour la cause de son prochain. Voilà désormais un démenti. Mais au-delà et encore, un nouveau cap de franchi.

A prendre au sérieux

Ce sont donc autant d’indicateurs de l’état d’esprit dans lequel se trouvent des Burkinabè. Ce sont des pointes d’iceberg, des geysers volcaniques qui donnent la température du magma social. Une température à tendance torride, confirmée par le dernier Indice de développement humain qui indique que la majorité des Burkinabè ne vit pas humainement bien, malgré l’érection quasi épileptique des buildings et la rafale vrombissante des chiffres de croissance.

Il est loisible de balayer du revers de la main ces alarmes. Mais il est plus prudent de les prendre au sérieux. En quoi  faisant ? En prenant la réelle résolution de combattre les facteurs des grandes inégalités sociales et économiques qui caractérisent le pays.

La Rédaction

 

Il y a 4 commentaires

  1. ? dabr? mahamadi, pourtant c’est l’article le plus court qui fait une analyse compl?te de la situation du pays

  2. “En quoi faisant ? En prenant la r?elle r?solution de combattre les facteurs des grandes in?galit?s sociales et ?conomiques qui caract?risent le pays.” Tr?s bien dit, c’est ?a qui est la v?rit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre