10e FED : un financement additionnel de près de 6 milliards de CFA

643 0
-

L’Union européenne a accordé un financement additionnel aux programmes de développement du Burkina Faso à travers le 10e Fonds européen de Développement (FED) par la signature d’un avenant entre les deux parties.

L’avenant 8 au Document de stratégie pays (DSP) et au Programme indicatif national (PIN), a été signé le mardi 2 avril 2013 par le ministre de l’Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba et le chef de délégation de l’Union européenne Alain Holleville.

D’un montant global de 8,9 millions d’euros soient plus de 5,8 milliards, cette augmentation résulte de l’évaluation des besoins spéciaux du Burkina au regard de l’instabilité des recettes d’exportation. Ce financement vient renforcer l’enveloppe B, destinée à couvrir les besoins imprévus dus aux chocs exogènes (crises économiques, sinistres divers).

Au titre de l’enveloppe programmable, le Burkina avait bénéficié initialement de 529 millions d’euros.  Cette enveloppe A a aussi évolué pour s’établir à plus de 660 millions d’euros soit environ 433 milliards de F CFA, selon le ministre de l’Economie et des Finances qui a rassuré ses hôtes de l’utilisation rationnelle de cet appui.

En attendant le 11e FED, le Chef de délégation de l’UE, Alain Holleville a précisé que l’appui de son institution au Burkina dans le cadre du seul 10e FED (2008-2013) s’élevait à plus de 711 millions d’euros soit 467 milliards F CFA.

Boureima Lankonadé Pour Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *