Coulisses parlementaires : A chacun sa tablette !

520 7
Le "sans papier" est en train d'envahir l'hémicycle (Ph : B24)
Le “sans papier” est en train d’envahir l’hémicycle (Ph : B24)

Quelques petits faits dans les coulisses de l’Assemblée nationale lors de   la présentation de la situation de la nation faite par le Premier ministre Luc Adolphe Tiao le 4 avril 2013.

* Les députés sont à la page !

Qui mieux  qu'un ancien ministre de l'économie numérique pour donner l'exemple ? (Ph : B24)
Qui mieux qu’un ancien ministre de l’économie numérique pour donner l’exemple ? (Ph : B24)

Nos députés sont à la page. C’est le règne des tablettes à l’hémicycle.  Et le premier de la classe est sans doute le député-maire Me Gilbert N. Ouédraogo. Pas étonnant, parce qu’il n’y a pas longtemps qu’il a quitté ses vestes de ministre de l’économie numérique. Le plus « choco » des députés, Zakaria Tiemtoré est également dans la danse, pour ne citer que ces deux-là. Il faut dire que dans un gouvernement qui est résolument décidé à se passer le plus possible de papier (le Premier ministre a lu son discours sur tablette…enfin !), il ne faudrait pas que le législatif soit en reste.

Bon, il reste tout de même quelques exceptions ! (Ph : B24)
Bon, il reste tout de même quelques exceptions ! (Ph : B24)

Ablassé Ouédraogo et Mélégué Traoré qui griffonnent toujours à la main ont donc des … pages à rattraper !

* On ne piétine pas deux fois …

Deux groupes électrogènes ronronnaient en plein régime pendant le discours du Premier ministre, ce 4 avril 2013. Une leçon sans doute acquise après la scabreuse clôture de session de septembre 2012 où le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, a su mesurer l’ampleur du besoin qu’avait le Faso de la perfusion électrique de la Côte d’Ivoire.

Ce groupe a permis au Premier ministre de faire son discours sans coupure intempestive (Ph : B24)
Ce groupe a permis au Premier ministre de faire son discours sans coupure intempestive (Ph : B24)

Mais si le premier groupe semble de première main, le second générateur d’énergie semble avoir pratiquement le même âge que celui des bâtiments de l’hémicycle. Mais c’est déjà quelque chose que de l’avoir…

* Monsieur le Premier ministre, il y a de petites fautes

Le discours lu par le Premier ministre ne manquait pas de petits écueils par-ci et par-là. On peut mettre le fait que le SIAO soit à sa 3e édition et non sa 13e ou que l’année 2012-2011 est renversante sur le compte de la fatigue consécutive à 2h30 de lecture d’un document de 80 pages en station debout. Mais à quoi doit-on imputer les quelques  tacles récurrentes à la langue de Molière dans le document final ?

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 7 commentaires

  1. Utilise une tablette, qui sait.Ce n’est pas indispensable, surtout quand on n’est pas ? l’aise dans la manip. Je pense que le stylo et la feuille ce n’est pas plus mal, dans le cas du Faso.M?l?gu? et Ablass? respect.

  2. Pr BADO " Quand on est intelligent, on est bref et concis " , ceci peut n'est pas convenir au PM qui a habitude de discourir longuement (2H30 ) ! Mais , je pense que quand on est int?gre, pragmatique et non d?magogue, on ?vite les discours fleuves comme ceux-l?. Mais, le PM reste toujours ?gale ? lui-m?me : un journaliste verbiar !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre