Rapport Barnos: En mars, les appréciations négatives se confirment pour Macky Sall

416 0

macky_sall(Dakar, 8 avril 2013) – Macky Sall, président de la République, occupe la première place du classement général des personnalités et institutions les plus populaires du Sénégal en mars 2013, publié le 8 avril 2013 dans le rapport Barnos (Baromètre de notoriété au Sénégal). Macky Sall devance Karim Wade, l’équipe nationale de football du Sénégal et Idrissa Seck. Suivent ensuite, le Parti démocratique sénégalais, Abdoulaye Wade, Alain Giresse, Abdoul Mbaye, et les lutteurs Zoss et Ama Baldé. 

Malgré son score de 10,3%, soit un peu plus de 4 points de plus qu’en février (6,1%), les appréciations négatives se confirment pour Macky sall. En effet, la presse a apprécié moins positivement d’autres événements, tels que la détérioration des relations entre le chef de l’Etat et certains de ses alliés politiques. Macky Sall est accusé de recruter parmi leurs militants pour massifier son parti. Par ailleurs, des sondages, publiés à l’occasion de l’an 1 de l’ère Macky, font état d’une déception des populations qui, après les promesses de campagne, perçoivent peu de réalisations concrètes.

Malgré ses appréciations négatives, macky sall gagne en notoriété du fait de sa décision réaffirmée de réduire son mandat à cinq ans et sa volonté de ne pas pratiquer de chasse aux sorcières dans les dossiers de biens mal acquis. Les visites au Sénégal du président du Mali, Diacounda Traoré, du roi du Maroc, Mohammed VI, et du président du Liban, Michel Sleiman ont contribué à exposer Macky Sall à la une des journaux. Quelques annonces fortes ont aussi aidé à sa notoriété : construction de 5000 kilomètres de pistes et prolongement de 17 km de la Voie de dégagement nord (VDN).

En deuxième position avec un score de 5,2%, Karim Wade a enregistré une majorité de titres négatifs dans la presse. Convoqué à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), l’ancien ministre doit justifier l’origine de ses biens à la suite des révélations mises en lumière par les enquêtes.

L’équipe nationale de football du Sénégal arrive en troisième position du classement général du Barnos. Le match contre l’Angola, en Guinée, a fait la une.

A la quatrième place du classement, la position d’Idrissa Seck s’explique par son passage remarqué sur les ondes d’une radio où le maire de Thiès a jugé nécessaire de rappeler au président de la République la mauvaise situation du pays. Des propos qui ont fait les choux gras de la presse et qui permettent à Idrissa Seck de figurer, pour la deuxième fois consécutivement, parmi les personnalités les plus notoires du Sénégal.

L’actualité du mois de mars 2013 a été marquée par les évènements politiques, mais aussi sportifs. Le sport est d’ailleurs le domaine le plus traité en mars par les quotidiens (40,3%), devant la politique (36%). Le Barnos indique aussi que les appréciations positives des personnalités du pouvoir se sont effritées, même si elles demeurent encore à un niveau plus positif que négatif. Parmi les ministres, toujours peu visibles, Aminata Touré reste la plus en vue dans la presse.

Le Baromètre de notoriété au Sénégal (Barnos) est publié chaque mois par le cabinet Afrique Communication, agence de sondage Sénégal. en partenariat avec l’hebdomadaire Nouvel Horizon et le quotidien Enquête. Elle est spécialisée dans la réalisation d’études et de sondages (baromètres, panels de consommateurs, enquêtes de satisfaction) et dispense des formations sur les stratégies de communication, le référencement internet et les médias sociaux.

Source: Sondage réalisée par Afrique Communication

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *