Bobo-Dioulasso : Atelier sur la gestion des conflits frontaliers

Jeudi et vendredi, la salle de conférence du gouvernorat des Hauts-Bassins abritait un atelier de formation sur la gestion des conflits  frontaliers. L’objectif était non seulement d’informer les participants sur la bonne gestion des frontières, mais aussi de les outiller pour prévenir les conflits frontaliers.

Initié par le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, l’atelier s’inscrivait dans le cadre de la stratégie mise en place par le ministère, pour la sensibilisation et la formation  des acteurs locaux sur la question.

Selon Madame Kadidiatou Somé/Ouattara, Directrice de la coopération administrative frontalière au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, « cette session de formation entre dans le cadre du renforcement des capacités des autorités administratives frontalières ainsi que des services techniques déconcentrés qui se trouvent au niveau des départements frontaliers». L’atelier visait à informer les participants sur la gestion et la prévention des conflits frontaliers.

Le Burkina Faso partage 3615 km de frontières avec 6 pays voisins. Le cas actuel de conflit est le différend frontalier qui l’oppose à la République du Niger. Saisie de l’affaire, la  Cour Internationale de Justice doit rendre son verdict le 16 avril prochain.

Michel KONKOBO

Pour Burkina 24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page