Bobo-Dioulasso : Les maires de la commune et des sept arrondissements installés

559 0

Le Haut-Commissaire du Houet félicitant le Maire Salia Sanou. Ph.B24
Le Haut-Commissaire du Houet félicitant le Maire Salia Sanou. Ph.B24

La cérémonie d’installation des maires de la commune et des sept arrondissements de Bobo-Dioulasso a eu lieu ce samedi 13 avril 2013, place de la mairie. Une cérémonie riche en couleurs, à laquelle ont assisté une immense foule et plusieurs personnalités.

La cérémonie a été parrainée par deux natifs de la ville : Le Professeur Moussa Ouattara, ministre des enseignements secondaire et supérieur, et M. Thomas Sanon, ancien président du Conseil Économique et Social. C’est par  l’intonation de l’hymne national, le Ditanyè, que la cérémonie a démarré. Une minute de silence a été observée en la mémoire de Georges Somé, élu président de la commission environnent et développement local de la commune le 9 mars 2013, et décédé le 28 du même mois.

Puis, les maires et présidents de commissions ont été présentés tour à tour à l’assistance. Dans son allocution, le Haut-commissaire du Houet, Mme Nandy Somé/Diallo, a exhorté les nouveaux exécutifs locaux à œuvrer au renforcement de la participation citoyenne et la bonne gouvernance.

La parenté à plaisanterie vient à point nommé

D’ethnie peulh, la première responsable de la province a saisi l’occasion pour taquiner son parent à plaisanter, le nouveau maire (d’ethnie Bobo) Salia Sanou. Morceau choisi :

Je vous installerai après que vous ayez répondu à un questionnaire. Les Peuhls sont les maîtres des Bobo. Vrai ou faux ?

Faux, répondit le postulant, qui s’est vu obligé d’ajouter: « C’est vrai pour l’instant ».

Après avoir reçu les insignes des mains du Haut-commissaire, le maire Salia Sanaou, qui entame un second mandat, a remercié son parti politique, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès(CDP) et la population pour leur confiance en sa personne. Il a également dressé un bilan satisfaisant du mandat passé, et a souligné que la cohésion sociale, le travail, la recevabilité et la transparence constituaient les exigences du nouveau mandat.

Les maires des différents arrondissements ont, eux aussi, été installés. Les nouveaux dirigeants ont reçu les bénédictions des leaders coutumiers et religieux.

La cérémonie, marquée des prestations musicales et une  bonne ambiance, a connu la présence du maire de la commune jumelle de Niamey et du Consul Honoraire de la Turquie au Burkina.

Michel KONKOBO

Pour Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *