Prix Marc-Vivien Foé: Pitroipa et Alain Traoré dans le onze finaliste

L'Ivoirien Gervinho, aux côtés de Marie-Louise Foé, est le seul joueur à avoir remporté deux fois le prix Marc-Vivien Foé. RFI/Sébastien Bonijol
L’Ivoirien Gervinho, aux côtés de Marie-Louise Foé, est le seul joueur à avoir remporté deux fois le prix Marc-Vivien Foé. RFI/Sébastien Bonijol

Le prix Marc-Vivien Foé, décerné conjointement par RFI et France 24, a désigné ses onze finalistes. Jonathan Pitroipa, sacré meilleur joueur de la CAN 2013 et Alain Traoré figurent sur cette short-liste de 11 joueurs, après une première sélection réalisée par les journalistes sports de RFI et France 24.

Le vainqueur sera connu dans le courant du mois de mai. Le Prix porte depuis 2011 le nom de Marc-Vivien Foé en hommage à ce joueur camerounais décédé le 26 juin 2003 sur la pelouse du stade de Gerland à Lyon lors d’un match entre les Lions Indomptables et la Colombie. Agé de 28 ans, Foé avait porté en France les couleurs du Racing Club de Lens et de l’Olympique de Lyon, laissant le souvenir d’un footballeur exemplaire et unanimement apprécié.

Liste des finalistes pour le Prix Marc-Vivien Foé 2013
Aymen Abdennour (Tunisie, Toulouse FC)
Kossi Agassa (Togo, Stade de Reims)
Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, Saint-Etienne)
André Ayew (Ghana, Olympique de Marseille)
Foued Kadir (Algérie, Valenciennes et Olympique de Marseille)
Wahbi Khazri (Tunisie, Bastia)
Saber Khelifa (Tunisie, Evian Thonon Gaillard)
Nicolas Nkoulou (Cameroun, Olympique de Marseille)
Jonathan Pitroipa (Burkina Faso, Stade Rennais)
Alaixys Romao (Togo, FC Lorient et Olympique de Marseille)
Alain Traoré (Burkina Faso, FC Lorient)

Palmarès du Prix Marc-Vivien Foé
2009 Marouane Chamakh (Maroc)
2010 Gervinho (Côte d’Ivoire)
2011 Gervinho (Côte d’Ivoire)
2012 Younès Belhanda (Maroc)

Source: RFI



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

4 commentaires

  1. Bon vent no frere burkinabe 7 dieu qui est fort

  2. C? une preuve de la suprematie de nos joueurs.bon vent a tous nos ?talons champion.

  3. J’ai peur ke le gabonais ki beneficie des publicit?s des medias francais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page