Enlèvement d’otages au Cameroun : La famille française libérée “sans rançon”

350 0
Tanguy Moulin-Fournier (g.), son épouse Albane (c.) et son frère Cyril (d.), à l’ambassade de France à Yaoundé, ce vendredi 19 avril. AFP PHOTO / REINNIER KAZE
Tanguy Moulin-Fournier (g.), son épouse Albane (c.) et son frère Cyril (d.), à l’ambassade de France à Yaoundé, ce vendredi 19 avril.
AFP PHOTO / REINNIER KAZE

Ils ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi dans une zone entre le Nigeria et le Cameroun et  sont arrivés en fin de matinée à l’ambassade de France de Yaoundé/Cameroun“. Ce constat de la correspondante de RFI fait cas des otages français enlevés le 19 février dernier : les sept membres de la la famille Moulin-Fournier. Pour les autorités camerounaises, ils sont en bonne santé. François Hollande pour sa part affirme qu’aucune rançon n’a été versée pour leur libération.

Pour rappel, le père, la mère et leurs quatre garçons âgés de 5 à 12 ans résidaient depuis 2011 à Yaoundé où le père, Tanguy, est employé expatrié du groupe GDF Suez. Cyril Moulin-Fournier, le frère de Tanguy, qui vit en Espagne, les avait rejoints pour des vacances. La famille avait été enlevée par le groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun où elle était allée visiter un parc national.

Wendyida Germaine KERE

Pour Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *