Arrondissement 4 : Anatole Bonkoungou a enfin les clés de la mairie !

670 8

Un mois plus 26 jours après avoir été élu,  Issa Anatole Bonkoungou a pu enfin avoir les clés de la mairie de l’Arrondissement 4 de Ouagadougou. Ce jeudi 2 mai 2013, le nouveau maire a été officiellement installé dans ses fonctions après une passation de service à huis clos et au cours d’une cérémonie placée sous haute surveillance sécuritaire.

Anatole Bonkoungou tenant les clés de la mairie (Ph : B24)
Anatole Bonkoungou tenant les clés de la mairie (Ph : B24)

Enfin ! Issa Anatole Bonkoungou a été installé dans ses fonctions de maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Devant les banderoles de soutien, le Haut-commissaire du Kadiogo, Halidou Ouédraogo, a prononcé les formules rituelles et lui a enfilé l’écharpe et remis les clés de sa fonction, dans l’arrière-cour de la mairie remplie de ses partisans qui ont porté Issa Anatole Bonkoungou en triomphe.

Passation de service à huis clos

Les populations sont sorties nombreuses pour assister à cette cérémonie (Ph : B24)
Les populations sont sorties nombreuses pour assister à cette cérémonie (Ph : B24)

Mais la passation de service avec le maire sortant, Zakaria Sawadogo, a été faite à huis clos, loin des regards. La foule ne verra d’ailleurs pas le premier adjoint au maire de la commune de Ouagadougou à la cérémonie. Pour rappel, Anatole Bonkoungou a été élu par 11 conseillers sur 20 comme maire le 6 mars 2013 contre Modeste Compaoré, alors qu’il n’avait pas été désigné par son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Ce dernier l’avait suspendu de toutes ses instances pour cette raison et son installation avait été problématique jusqu’à présent.

Les excuses d’Anatole Bonkoungou au CDP

Raison peut-être pour laquelle Bonkoungou a placé son mandat sous le signe de la cohésion. Il a commencé, pour ce faire, par présenter ses excuses à son parti le CDP et à ses premiers responsables « pour les désagréments que (sa) prise de position a occasionnés ». Il a rassuré qu’il travaillera toujours pour le rayonnement du parti.

L’appel au rassemblement

Le Haut-commissaire passant l'écharpe au nouveau maire (Ph : B24)
Le Haut-commissaire passant l’écharpe au nouveau maire (Ph : B24)

«Je suis et demeure militant du CDP », a-t-il martelé lors de la conférence de presse qu’il a donnée ensuite.  « Il n’y a pas de rupture entre moi et le CDP, a-t-il continué. Devant les populations de l’arrondissement, il a lancé à ses camarades du CDP, aux formations politiques, un appel « au rassemblement » car, dit-il,  il a besoin de « tous les bras valides », parce que pour lui, « peu de choses nous divise, l’essentiel nous rassemble ».  Cet épisode de la vie de l’arrondissement est, dans son entendement, une preuve de la « maturité et de la vitalité politiques » de l’arrondissement et n’est pas « une barrière infranchissable de haine ».

Tournée, la page des dissensions ?

Mais cet appel sera-t-il seulement entendu ? A la présentation du conseil municipal, 11 conseillers ont seulement répondu sur 20. Anatole Bonkoungou explique que  les absents ne lui ont pas formellement indiqué qu’ils ne seront pas présents. Les cadres du CDP ont également brillé par leur absence. Bonkoungou attribuera cela à des « contraintes de calendrier ».

Individus suspects interceptés

Il fallait montrer patte blanche avant d'entrer à la mairie ce jeudi (Ph : B24)
Il fallait montrer patte blanche avant d’entrer à la mairie ce jeudi (Ph : B24)

N’empêche, le malaise demeure. En témoigne la grosse armada sécuritaire qui a été déployée pour cette cérémonie d’installation. En effet, plus de 300 membres de la Brigade anti-criminalité, de la Police nationale et municipale et de la Compagnie républicaine de sécurité ont été déployée pour la cause, a indiqué une source policière. L’entrée de la mairie a été soumise aux fouilles corporelles des visiteurs et de leurs véhicules. Une vingtaine de personnes suspectes ont été interceptées, a confié à Burkina 24 cette même source, et des armes, dont des machettes, ont également été découvertes sur certaines personnes.

Anatole Bonkoungou arrivera-t-il à convaincre, selon ses termes, « le groupuscule » de dissidents ? Ces derniers mettront-ils des bâtons dans les roues de  ses cinq prochaines années de mandat ? Et qu’est-ce que le CDP décidera dans tout cela ? Réponses dans les jours à venir.

L’arrondissement 4 de Ouagadougou compte 180 428 habitants répartis dans les secteurs 17,  18, 19 et 20 qui s’étalent sur une superficie de 25 995 km2. L’arrondissement est stratégique car il abrite la zone industrielle de Kossodo.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. La d?mocratie a enfin triomph?. On est o? l?. Mais il doit redoubler de vigilance et d?intelligence pour ?viter ses nombreux ennemis tapis dans l'ombre et aux regards gluants d'envie de manger ? la soupe des lotissements!!!!

  2. yacouba ouedraogo |

    toutes mes felicitations ? mr bonkoungou.invite ? toute la population ? se donner la main pour le developpement de l’arrondissement.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *