Italie : Le Ministre de l’intégration qui s’intègre mal

339 0
Cécile Kyengé
Cécile Kyengé, ministre de l’Intégration en Italie.

Une congolaise de la RDC naturalisée italienne a été nommée ministre de l’Intégration en Italie le weekend dernier dans le gouvernement d’Enrico Letta. Cécile Kyengé, ministre de l’Intégration a obtenu la citoyenneté italienne par le mariage.

Depuis sa nomination, la ministre de l’Intégration est la cible des mouvements d’extrême droite qui se déchaînent sur cette femme noire ophtalmologiste. Elle est alors traitée de tous les noms : “guenon congolaise”, “la Zouloue”, “la Noire anti-italienne”.

Même si au haut niveau de l’Etat, l’on prône l’intégration et la culture de la diversité, de l’égalité et des valeurs nouvelles, le peuple italien lui n’a pas encore fini de savourer son identité qu’il ne voudrait pas voir usurper surtout pas un Africain, femme en plus.

Les insultes venant des nationalistes et de l’extrême droite et même proférées par un député européen Mario Borghezio, élu de la Ligue du Nord, sont minimisées par le fortuné, Cécile Kyengé qui se refuse de croire au racisme en Italie.

L’Italie a une tradition d’accueil et d’hospitalité. Il nous faut reconnaître ces   traditions et les mettre quotidiennement en application“, a-t-elle soutenu. Pourtant les choses semblent assez claires ou du moins l’ont été en tout cas.

Le cas du Ghanéen footballeur Mario Balotelli, star du Milan AC et de la sélection nationale et du basketteur Carlton Myers, originaire des Antilles britanniques champion d’Europe en 1999 et porte-drapeau de la délégation italienne aux Jeux olympiques de Sydney en 2000, sont des preuves tangibles.

Avec le cas actuel de racisme avéré, la volonté décidée du gouvernement et une bataille juridique et judiciaire  pourraient peut-être rassurer davantage les expatriés vivant en Italie et convaincre aussi les extrémistes italiens sur la nécessité d’une intégration élargie.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina24

source:france24.fr

Il y a 1 commentaire

  1. En Italie, il ya quelques racistes qui ne veulent pas accepter le changement. Mais le fait que nous avons un ministre d’origine africaine signifie que le pays est en train de changer pour le mieux. Nous devons isoler une petite minorit? ignorant qui fait plus de bruit que la majorit? des Italiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre